À la uneSanté

C’est quoi la « drogue du zombie », cette « menace émergente » ?

La « drogue du zombie » connaît une préoccupation croissante particulièrement aux États-Unis. Cette substance a connu une augmentation alarmante de sa popularité, au point que le pays la considère désormais comme une « menace émergente ».

La « drogue du zombie » est un terme qui a été utilisé pour décrire certains comportements et effets associés à l’utilisation de drogues synthétiques, principalement des cannabinoïdes de synthèse, également connus sous le nom de « tranq » ou « xylazine ». C’est une drogue décrite comme cinquante fois plus puissante que l’héroïne et cent fois plus puissante que la morphine. Cette drogue se vend à moindre coût (6€/kg).

Les cannabinoïdes de synthèse sont souvent fabriqués dans des laboratoires clandestins et leurs formules chimiques sont fréquemment modifiées pour échapper à la législation sur les drogues. Cela signifie que les utilisateurs ne sont pas conscients de la composition exacte de la drogue qu’ils consomment ni des effets qu’elle peut produire.

Entre 2020 et 2021, les chiffres de détection de la xylazine par l’Agence anti-drogue américaine (DEA) ont connu une augmentation considérable dans le sud du pays, atteignant près de 200%, et dans l’ouest, dépassant les 100%. Cette hausse a suscité une vive inquiétude au sein de l’Agence américaine des médicaments (FDA), qui a souligné l’émergence d’un « problème de santé publique croissant ». La Maison Blanche partage cette préoccupation et a officiellement désigné la xylazine comme une « menace émergente » le mercredi 12 avril.

« C’est la première fois dans l’histoire de notre Nation qu’une substance est désignée comme menace émergente »

Dr. Rahul Gupta, directeur du bureau chargé de la lutte contre les drogues.

Lorsque des personnes consomment ces drogues, elles peuvent présenter des effets indésirables graves. Certains des symptômes qui ont conduit à l’utilisation du terme « drogue du zombie » comprennent des états de confusion extrême, des comportements violents et agressifs, une perte de coordination, des hallucinations et même des épisodes psychotiques. La « drogue du zombie » ralentit « la respiration, la tension, le rythme cardiaque » et réduit « la température corporelle à des niveaux critiques », alerte la FDA.

A lire aussi : C’est quoi la “3-MMC”, cette nouvelle drogue qui fait des ravages chez les jeunes adultes ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFrancePolitique

“Honte à vous monsieur Ciotti ! ” : Pourquoi Sandrine Rousseau a interpellé le président des LR ?

À la uneFrancePolitique

Comment voter aux législatives ?

À la uneCultureMusique

Le "Main Square Festival" à Arras fête ses 20 ans !

À la uneSéries Tv

À quoi va ressembler "Le Combat des chefs", la série d'Alain Chabat pour Netflix ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux