À la uneFranceSociété

C’est quoi la redevance télé et à quoi ça sert ?

Le Président de la République, Emmanuel Macron

A l’approche des élections présidentielles, c’est un mot qui revient souvent : la redevance télé. Certains veulent la supprimer, d’autres ne veulent pas mettre en danger le service public… Le président, Emmanuel Macron, s’est exprimé à ce sujet lors de son premier meeting de campagne, lundi, à Poissy dans les Yvelines.

Souvent évoquée dans les programmes électoraux des candidats notamment de droite et d’extrême droite, la redevance télé revient sur le devant de la scène à chaque élection. Un débat sans fin entre ceux qui veulent la supprimer complètement au profit d’un système privatisé des chaînes d’information, comme Marine Le Pen ou Valérie Pécresse, et ceux qui préfèrent conserver un audiovisuel public à l’instar du Président de la République. Le débat fait rage aussi de l’autre côté de la Manche. Le Premier ministre anglais Boris Johnson a gelé la redevance de la BBC, institution reconnue au-delà des frontières britanniques. Mais à quoi cette redevance sert-elle en réalité ?

Elle permet tout simplement de pouvoir financer les chaînes de télé et de radio du secteur public. L’argent versé par les Français est redistribué ensuite à France Télévision, Radio France, Arte, Institut National de l’Audiovisuel (INA) et France Médias Monde. C’est une sorte d’impôt dû par toutes les personnes imposables à la taxe d’habitation et dont le domicile est équipé d’un téléviseur ou d’un dispositif similaire au 1er janvier de l’année. Une seule redevance est due par foyer fiscal, même lorsque plusieurs résidences et plusieurs téléviseurs y sont rattachées. Ce système permet de financer les émissions diffusées sur les chaînes du service public. Et ce dernier, en contrepartie, s’engage à diffuser ses programmes sur la totalité du territoire en effectuant leur mission d’intérêt public, celle d’informer les Français.  

Quel est le prix de la redevance télé ?

La redevance télé s’élève à 138 euros en 2022 en France métropolitaine, elle permet de limiter la présence de publicité à l’antenne. Chaque personne paye le même montant, peu importe le niveau de vie. Un aspect du service public que le gouvernement d’Emmanuel Macron s’est engagé à modifier. Selon le patron des députés LREM, Christophe Castaner,  » Le Président de la République est très attaché au service public audiovisuel. Par contre, la redevance TV est un impôt aujourd’hui qui est injuste, c’est un impôt archaïque« . En ce qui concerne les départements d’Outre-mer, le prix s’élève à 88 euros. La redevance se paye en même temps que la taxe d’habitation entre le 15 et le 25 novembre selon les moyens de paiement.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette 2ème soirée des Battles ?

À la uneMédias

The Voice : est-ce que Vernis Rouge faisait déjà le buzz quand elle a été éliminée ?

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

À la uneSéries Tv

Mallaury Nataf : "J'ai passé 6 ans dans la rue" (Le miel et les abeilles)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux