ActualitéCinémaHistoire

C’est quoi le drame du paquebot « Afrique » en 1920 ?

Le naufrage trop méconnu du paquebot « Afrique » a englouti avec lui 570 personnes, dont 192 tirailleurs africains le 12 janvier 1920…

Le Titanic français

Ce fleuron de la flotte navale prend la mer le 9 janvier 1920, avec à son bord un trésor de 30 millions de francs-or pour achever la construction de la cathédrale Notre-Dame-des Victoires, se trouvant à Dakar. On recense sur le navire 602 personnes, parmi lesquelles se trouvent 135 hommes d’équipage et 467 passagers. Et notamment 192 tirailleurs africains venant de terminer la Grande guerre ainsi que des cadres coloniaux, accompagnés de femmes et enfants. On l’appelle le « Titanic français » car il reste à ce jour le plus grand drame maritime national.

Deux jours avant la tragédie, le 10 janvier, le paquebot Afrique a une fuite d’eau dans sa cale, mais la source de la fuite n’est pas identifiée. Le commandant décide alors de mettre le cap sur La Rochelle afin de faire réparer le navire. De plus, une avarie commence à rendre de nombreux passagers malades, il faut également les débarquer. Seulement dans la nuit du 12 janvier, une tempête venu des tréfonds de l’océan surprend l’Afrique. Il se trouve à ce moment là au niveau du plateau de Rochebonne, au large des Sables-d’Olonne, lieu très redouté des marins de la région. C’est la débâcle. Certaines vagues atteignent 14m de hauteur. L’eau s’infiltre par tous les trous du navire, seul 34 personnes s’en sortiront (20 membres de l’équipage et 13 sénégalais et 1 civil).

Une tragédie qui peine à faire mémoire

Il faut replacer l’accident dans son contexte. L’Europe sort tout juste de la Première guerre mondiale qui a fait des millions de morts, à croire que le nombre de morts du bateau parait dérisoire en comparaison. De plus, la France à cette époque, est en train d’élire son prochain président : Paul Deschanel est en passe de battre Georges Clémenceau pour l’élection présidentielle du 17 janvier. Bien que les journaux relayent l’évènement, l’attention est essentiellement portée sur la politique.

Une raison d’une autre nature se pose également. Les nombreuses victimes du naufrage transportaient des classes sociales et ethniques différentes, il s’y trouvait des colons, des haut gradés, des marins et des soldats noirs. Visiblement, la multiplicité des différents groupes et des différentes religions a rendu le devoir de commémoration compliqué. Karfa Diallo, président de l’association bordelaise Mémoires & partages a organisé une commémoration en Janvier 2020. Néanmoins, cela n’a pas été si simple, il a fallu faire venir un rabbin, un pasteur, un imam et un archevêque à Bordeaux pour asseoir ce devoir de mémoire. Il a confié : « Cette histoire révèle les lignes de force d’une époque, mais aussi les difficultés à faire mémoire commune ».

Livre de Roland Mornet sur le naufrage de l’Afrique. Paru en 2019.

Un téléfilm sur France 3

Un documentaire a tout de même été initié en 2012 par Daniel Durand et Lionel Chaumet, il relate l’accident et ses causes, en observant de près l’épave de l’Afrique. Mais c’est à présent un téléfilm intitulé « Le Paquebot » qui va être réaliser par Christophe Lamotte pour France Télévisions. Dans ce film, la fiction est à l’honneur, elle permettra peut-être de mieux faire connaitre notre plus grande catastrophe maritime en océan Atlantique. Au même titre que le film Titanic (1997) qui a participé à la légende et la postérité du drame qu’a connu ce navire.

Cependant, ce téléfilm portera sur une série de meurtre lié au drame de l’Afrique. Ca n’est donc pas que concentré sur le naufrage en tant que tel. Le tournage a lieu aux Sables-d’Olonne et l’équipe continue à faire des castings. Le réalisateur et scénariste Christophe Lamotte a l’habitude des faits divers, il est connu pour avoir réalisé la mini série sur l’affaire du petit Gregory. Intitulée « une affaire française », elle avait eu du succès lors de sa diffusion sur TF1. On a hâte de découvrir ce nouveau téléfilm qui donnera surement plus de reconnaissance au désastre de « l’Afrique ».

A lire aussi : On regarde ou pas ? La Brea (TF1)
About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinéma

"Un pour tous, tous pour un " : Les 3 mousquetaires s'offrent une bande annonce

À la uneCinémaPop & Geek

Les Gardiens de la Galaxie 3 : Adam Warlock pointe le bout de son nez dans la bande annonce

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... Gangs of London (saison 2) signe un retour explosif

À la uneCinéma

Indiana Jones and the Dial of Destiny : la bande annonce est là

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux