À la uneSéries Tv

C’était il y a 30 ans … Les feux de l’amour débarquent sur TF1

C’est le 16 août 1989 qu TF1 lance Les feux de l’amour sur son antenne, 16 ans après son lancement aux Etats-Unis sur CBS.

Ils ne sont pas su nombreux que ça les soaps américains diffusés chez nous. Plusieurs ont été diffusés chez nous, peu ont eu la chance de l’être intégralement (comme Amour gloire et beauté ou Sunset Beach).
Forte du succès de la diffusion de Santa Barbara sur son antenne en soirée, TF1 lance en plein été 1989 Les feux de l’amour, la série initiée par les frères Bell, les mêmes à qui l’on doit Amour gloire et beauté. Mais quand la diffusion démarre sur TF1, la série est déjà diffusée depuis 16 ans aux Etats-Unis où elle a vu le jour le 26 mars 1973 sous le titre original The Young and the Restless.

C’est quoi Les feux de l’amour ? L’histoire tourne autour de familles vivant à Genoa City, dans le Wisconsin, aux États-Unis. Les personnages du feuilleton sont répartis en différents clans et plusieurs familles. Au début, le feuilleton était centré sur la rivalité entre les Brooks et les Foster, mais a depuis fortement évolué. Aujourd’hui, les Chancellor possèdent une forte notoriété historique dans la ville tandis que les Newman et les Abbott dominent le monde de l’entreprise sur le plan national.

Si la télévision américaine a connu de nombreux feuilletons quotidiens (soaps) au cours de son histoire, une crise importante en a décimé certains au début des années 2010. Parmi les plus anciens soaps, on comptait alors The Guilding Light, lancée d’abord à la radio en 1937 avant d’arriver à la télévision en 1952. Les feux de l’amour, c’est l’un des derniers soaps encore diffusés et l’un des plus anciens derrière General Hospital (1963) et Des jours et des vies (1965) mais devant Amour Gloire et beauté (1987).
Les feux de l’amour compte à ce jour plus de 11 000 épisodes. Comme d’autres soaps, la série a connu au début des épisodes plus courts, autour de 30 minutes avant de gagner en longueur dans les années 80. Seule Amour gloire et beauté a encore des épisodes 30 minutes.

Générique de 1973

En France, la diffusion de la série a longtemps été associée aux débuts d’après-midi de TF1, vers 13h50, case qu’elle a longtemps occupé avant d’arriver début 2017 dans les matinées de la chaîne où elle continue de bien fonctionner.
Parmi les éléments iconiques de la série, on retiendra son rythme si particulier, son générique emblématique (Nadia’s Theme qui a été composé par Barry De Vorzon et Perry Botkin Jr), et ses personnages phares : Victor Newman, Paul Abbott, Nikki Newman ou encore Lauralee Bell aka Christine – la fille des créateurs de la série – qui arriva dans le show à 13 ans).
Comme la série est créée par la même équipe que Amour Gloire et beauté, il y a eu des crossovers entre les deux séries (diffusées sur la même chaînes aux Etats-Unis) et des personnages ont fait des voyages entre les deux séries. Notamment, la psychopathe des deux séries : Sheila Carter campée par Kimberlin Brown.

Si Les feux de l’amour continue d’être diffusée après 46 ans d’existence, c’est notamment en raison de son grand succès à l’international. Ce sont les ventes à l’international qui garantissent la pérennité de ces séries sur le continent américain. La France joue un rôle considérable dans le succès de la série.
Ce sont plus de 100 millions de personnes qui suivent la série de part le monde.

Personnalités ayant démarrées dans Les feux de l’amour : Eva Longoria (Desperate Housewives), David Hasselhoff (K 2000, Alerte à Malibu), Shemar Moore (Esprits criminels), Tom Selleck (Magnum), Eddie Cibrian (Invasion, New York 911, Sunset Beach, Ugly Betty), Paul Walker (Fast and Furious), Adam Brody (The OC), Penn Badgley (Gossip Girl), Justin Baldoni (Jane the virgin).

Le 08 mai 2019, CBS annonce le renouvellement de la série pour une année supplémentaire (2019/2020) et ça fera 47 ans d’existence. Mais aussi : 40 ans d’Eric Braeden dans la peau de Victor Newman, 30 ans de Peter Bergman (Jack Abbott), 25 ans de Sharon Case (Sharon Newman) et Nick Newman (Joshua Morrow) dans la série.

Au Festival de télévision de Monte-Carlo, nous avions rencontré Bradley Bell, fils des créateurs de la série (et frère de Lauralee Bell) aujourd’hui en charge de Amour gloire et beauté. Il nous évoquait avec nous les débuts de ses séries et le rôle de ses parents.

Crédit : Alexandre LETREN

Le public ne le sait peut-être pas, mais votre famille a  participé au début de l’aventure de Des jours et des vies un soap opera qui dure depuis longtemps, et Another World. Pourquoi vous intéressez-vous à ce genre en particulier ?

Bradley Bell : Quand j’étais enfant et que mon père écrivait Des jours et des vies et Les feux de l’amour, j’étais dans la pièce et j’absorbais ce qu’il disait, j’assistais aux conférences de rédaction, je regardais la série le soir – on la regardait tous ensemble, tous les soirs en famille. Ma sœur est devenue actrice, mon frère est du côté des affaires dans le milieu du divertissement, mais moi, je me sentais vraiment connecté à ce qu’il disait, et je me disais que je pourrais faire ça. C’était très excitant, j’ai été formé sur Amour Gloire et beauté,  et puis j’ai eu la chance de commencer avec Les feux de l’amour. C’était un grand honneur de travailler avec lui, c’était un grand auteur.

Un mot sur votre père William J.Bell. Que pensez-vous qu’il ait apporté à la télévision ?

Bradley Bell : Il a créé des drames familiaux, qui vous touchaient vraiment profondément. Je me souviens qu’on s’asseyait tous ensemble, il mettait la série sur vidéo cassette quand j’étais plus jeune, et à la fin de l’épisode on pleurait tous – avec Victor et Nikki, ou n’importe quel arc narratif. Il avait une étonnante capacité de toucher la corde sensible des téléspectateurs. Il avait une vraie éthique quant aux intrigues, vous pouviez y croire et apprendre quelque chose.

Aux débuts des années 2010, les soap operas ont traversé une crise majeure, beaucoup ont disparu, mais les vôtres sont toujours à l’antenne aujourd’hui. Comment expliquez-vous qu’ils ne meurent pas, contrairement aux autres ?

Je crois qu’il y a eu un point de bascule dans le soap opera, beaucoup sont tombés, et ce qu’ils ont fait, c’est qu’ils ont fait des coupes sombres dans la production. Et ça se voyait vraiment. L’équipe de rédaction a été très affectée et ils ont essayé de lutter, de faire ce qu’ils pouvaient, et ça sentait un peu le désespoir. Nous avons pris le chemin opposé, on s’est dit qu’on allait augmenter notre budget, tourner davantage, rester enthousiastes envers la série, et qu’on allait survivre. Et ça a fonctionné jusqu’à présent.

De nombreux acteurs à la télévision américaine ont débuté leur carrière dans des soaps operas. Pensez-vous que ce soit une école extraordinaire pour les acteurs et les actrices, mais aussi pour les auteurs ?

Oui, je pense que c’est le cas. C’est passionnant, et pour les auteurs il y a très peu d’interférences. Dans d’autres domaines du divertissement, si vous sortez un script, la réécriture dure des siècles. Nous, on a la joie d’écrire et c’est produit deux semaines plus tard. C’est un super entraînement pour écrire, parce qu’on écrit de la comédie, de l’aventure, tout. Et pour les acteurs, quand ils arrivent sur la série, ils regardent leurs 40 pages et ils disent qu’ils ne peuvent pas y arriver, ils paniquent et ils passent un sale moment, mais ils finissent par rebondir.   C’est comme un muscle qu’ils développent, et ils finissent par y arriver d’une façon ou d’une autre. Je ne pourrais jamais faire ça – mémoriser un tel volume, puis tout oublier et le lendemain, tout recommencer. Donc, ça peut vous emmener loin dans n’importe quelle carrière.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneTurf

Arc Trials : ultimes préparatoires pour le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... La part du soupçon, avec Kad Merad (TF1)

À la uneTout Pour Réussir

Grégoire Potton : « Le foot et la politique sont de vraies addictions ! »

BrèvesSéries Tv

France Télévisions annonce une nouvelle adaptation de L'île aux trente cercueils

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux