À la uneActualitéFrancePolitique

Var : Un maire tué en s’opposant à une décharge illégale de gravats

Jean-Mathieu Michel, maire de Signes, est décédé lundi 5 aout après avoir été renversé par une camionnette. Agé de 76 ans, il était en poste depuis 1983.

Deux hommes étaient en train de décharger illégalement des gravats sur un chemin privé de la ville. Le Maire de Signes leur a demandé de recharger leurs gravats et quitter les lieux. Ils ont obtempérés, mais, après que l’élu leur a demandé d’attendre la police  municipale pour une verbalisation, ils ont effectués une manoeuvre pour partir. En repartant, le fourgon a violemment percuté Jean-Mathieu Michel, qui n’a pas survécu. Une enquête a été confiée aux gendarmes pour déterminer s’il s’agit d’un accident ou d’un acte volontaire. Le conducteur de la camionnette et son passager ont été placés en garde à vue.

Le Var en plein deuil

Les drapeaux seront en berne mardi dans 153 communes du Var pour rendre hommage à Jean-Mathieu Michel. C’est le président de l’Association des maires du Var, Jean-Pierre Véran, qui l’a annoncé, se disant “effondré” par ce décès. Sur Twitter, le maire de Toulon Hubert Falco a lui aussi tenu à rendre au hommage au Maire de Signes. «Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens. Jean-Mathieu Michel est mort dans l’accomplissement de son mandat, par amour de sa commune et du service public, par amour de la République».

«Au nom de l’@AssembleeNat j’adresse avec tristesse et émotion à la famille et aux proches du maire de Signes mes sincères condoléances» a annoncé Richard Ferrand, Président de l’Assemblée nationale.


Related posts
À la uneTout Pour Réussir

MAUD BAILLY : « Nous avons un devoir de transmission chez ACCOR »

À la uneActualitéCinémaCultureMusique

« Les étoiles vagabondes » de Nekfeu arrive sur Netflix

À la uneActualitéFaits DiversInsoliteInternationalSanté

Etats-Unis : elle pensait avoir des “calculs rénaux”, elle accouche de triplés

À la uneActualitéInternationalSociété

La vente d’éléphants à des zoos bientôt interdite ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux