ActualitéBrèvesExpositionsInternational

Chicago : une exposition originale pour donner une meilleure image de la police

A Chicago, les policiers sont devenus des peintres

C’est une exposition assez inédite qui vient de s’ouvrir à Chicago. Pour la première fois, les toiles sont toutes peintes par des policiers en service ou à la retraite.

 

Malgré tous ses charmes, la ville de Chicago a aussi sa part d’ombre. Surnommée la “capitale américaine du crime”, la ville enregistre déjà plus de 1 000 personnes touchées par balles depuis le début de l’année. L’année dernière, plus de 750 morts par balles avaient été recensés, soit un record. Au cœur de ces tragédies récurrentes, les policiers font aussi partie des victimes.

 

La peinture pour s’échapper de la douleur

Si elles peuvent être les victimes d’une affaire qui tourne mal, les policiers vivent un quotidien très difficile. Ils sont en effet les premiers à découvrir les faits, à devoir annoncer la mauvaise nouvelle aux proches des victimes et les potentielles cibles prioritaires des criminels.

 

Plutôt que des réunions ou des entretiens avec des spécialistes, de nombreux policiers de Chicago ont trouvé une autre solution, plus originale et plus personnelle. Ils sont une quinzaine d’officiers, en service ou à la retraite depuis peu, à s’être lancés dans la peinture.

A Chicago, les policiers sont devenus des peintres

 

Ces œuvres se retrouvent donc au cœur d’une exposition depuis quelques jours : “Dimensions: An Exploration of Artistic Expression of Chicago Police Officers“. Rassemblant 56 œuvres, on y trouve aussi des photographies, des dessins et des sculptures.

 

Une exposition pour donner une nouvelle image des policiers

Une cinquantaine d’œuvres différentes donc mais toutes réunies pour une seule cause : transmettre un message des policiers. Les policiers présents veulent se montrer comme des êtres humains avant tout et ces peintures témoignent des blessures, physiques et morales, que les officiers engendrent chaque jour.

 

A l’origine de cette exposition, on retrouve le chef de la police de Chicago, Sean Loughran. Le commandant avait d’ailleurs une idée bien précise : montrer que ces hommes et femmes n’étaient pas qu’un uniforme. Auteur de quelques œuvres présentes à l’exposition, le chef de la police voit en la peinture un moyen “d’évacuer le stress“.

A Chicago, les policiers sont devenus des peintres

 

Enfin, cette exposition est aussi un moyen de donner une meilleure image des policiers à Chicago. Les forces de l’ordre sont en effet la cible de nombreuses critiques et de scandales comme par exemple, la mort d’un adolescent noir en 2015. Laquan McDonald avait été tué de 16 balles par un policiers blanc. L’enquête avait alors révélé un usage excessif de la force au sein de la police de Chicago. Avec leurs oeuvres, les policiers veulent donc donner une nouvelle image de leur métier, une autre dimension.

 

 

A lire aussi >> Distrait par son téléphone un marchand d’art oublie un tableau d’1,5 millions d’euros dans son taxi

Related posts
À la uneInternationalSanté

En Martinique, en Guadeloupe et à la Réunion, le retour des mesures de confinement partiel

À la uneInternationalSanté

États-Unis : Joe Biden demande la vaccination obligatoire pour les fonctionnaires fédéraux

À la uneActualité

Un été au tribunal : 8 mois ferme pour avoir frappé sa compagne en récidive

À la uneActualitéSport

JO de Tokyo, jour 5 : l’or en aviron, la défaite affligeante en football…

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux