ActualitéInternational

Chine : une voiture fonce sur un groupe d’écoliers

Ce jeudi 22 novembre, à Huludao en Chine, une voiture a foncé sur des écoliers. Celle-ci a provoqué la mort de 5 enfants. Si les raisons de cet incident restent inconnues, le chauffeur a quant à lui été interpellé par la police,.

C’est un drame qui s’est déroulé en Chine. Dans la ville de Huludao, province du Lianing, une voiture a foncé sur des écoliers devant une école élémentaire. Le véhicule arrivant à pleine vitesse en sens inverse de la circulation a ainsi percuté un groupe d’écoliers. L’âge des enfants n’a pas encore été communiqué. Une vidéo venant d’une caméra de surveillance posté sur Weibo puis sur YouTube, témoigne des faits ainsi que de la vitesse de la voiture lors de l’impact.

De son côté, le chauffeur a été immédiatement interpellé par les forces de l’ordre. Et sur le groupe d’enfants percutés par cet individu, les médias chinois ont annoncé 18 blessés et 5 morts. Par ailleurs, les raisons de cet incident restent encore inconnues et font l’objet d’une enquête.

La criminalité : un fait courant en chine

Ce type d’accident est malheureusement récurrent en Chine. Les règles de circulation y sont très souvent entravées par les conducteurs. Depuis une quinzaine d’années, la presse parle même de la criminalité routière comme le fléau principale du pays. Pour exemple, dans les longs trajets de bus, tous les passagers sont pris en photo afin de réduire les meurtres et les agressions. De nombreuses mesures sont donc adoptées afin d’améliorer la sécurité des civiles.

 

About author

étudiante en journalisme à L'ISFJ
Related posts
À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Le vote du traité qui enflamme le monde agricole reporté.

À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétésociétéSociété

Aucune nouvelle de Fariba Adelkhah, chercheuse française arrêtée en Iran

Actualité

La Juventus absente de FIFA 2020 ; Megan Rapinoe sur la couverture ?

À la uneActualitéFranceInternational

Italie : Un missile français saisi chez des militants d’extrême droite

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux