ActualitéEquitationSport

Comment bien choisir son centre équestre ?

Choisir un centre équestre ne se fait pas en un claquement de doigts. Plusieurs critères rentrent en compte et la recherche d’un club peut s’avérer être un véritable défi.

Déménagement, recherche de nouvelles activités, vouloir des installations plus performantes, nombreuses sont les raisons de vouloir changer de club équestre. Cependant, il ne faut pas se ruer sur le premier venu. Nous vous dévoilons nos conseils pour bien choisir votre nouveau centre équestre.

La localisation : un facteur essentiel

Lors du repérage de votre futur centre équestre, il faut prendre en compte sa localisation.

Il faut se renseigner sur le temps de trajet qui sépare votre domicile du club. En effet, la météo n’est pas toujours clémente. Inondations, verglas et de fortes intempéries, peuvent vous empêcher d’aller rendre visite à votre monture. Dans ces cas de figures, il vaut mieux résider au maximum à trente minutes du centre équestre. Pourquoi ? Moins vous restez sur la route, moins il y aura de danger pour vous.

Habiter non loin de votre nouveau club équestre vous permettra également d’être disponible plus rapidement si votre cheval tombe malade ou si des soins récurrents et spéciaux sont à réaliser.

La Fédération Française d’Equitation a référencés sur ce site la possibilité de filtrer par zone géographique, par labels, par discipline et par équipements les centres équestres de France.

Des objectifs, un club

Tous les centres équestres ne répondent pas aux objectifs de tous les cavaliers.

Pour pratiquer une équitation de loisir, il est préférable de s’orienter vers un club proche de la forêt ou de la mer, qui organise des balades régulièrement.

Certains clubs participent régulièrement à des compétitions et proposent même parfois des cours spécifiques à la préparation des concours. Ces clubs disposeront alors des installations et des véhicules nécessaires pour participer aux compétitions.

À chaque club ses installations

Comme un logement, il est essentiel d’aller visiter les centres équestres qui rentrent dans les critères recherchés, car c’est l’occasion d’y découvrir les installations présentes.

Les infrastructures que l’on peut trouver sont une carrière de dressage, un terrain de cross, une carrière de saut d’obstacles, une sellerie, un marcheur et encore bien d’autres…

marcheur cheval
Un marcheur pour échauffer les chevaux et/ poneys. Crédit photo : nigelb10 sur Deposit Photos.

Cette visite sera alors déterminante car elle vous révélera si le club peut répondre à vos objectifs. D’autres éléments présents ou non dans le centre méritent votre attention, à savoir :

  • La présence de labels de la Fédération Française d’Équitation à l’entrée du club et/ou dans le bureau d’accueil (Ecole Française d’Equitation, Poney Club de France, etc.). Ce sont des gages de sérieux et de qualité.
  • La présence d’un manège assez grand pour pouvoir pratiquer au sec en hiver.
  • Le confort, la propreté et l’entretien des écuries.
  • L’état du matériel dans la sellerie.

Inspecter la cavalerie

Lors de la visite de centres équestres, il ne faut pas hésiter à se renseigner. Notamment sur le nombre de chevaux et/ou de poneys mais aussi le type de monture en fonction de la monte que vous souhaitez pratiquer (sport, loisir ou polyvalents).

Il faut être attentif à l’état de la cavalerie. Si plusieurs chevaux ou poneys présentent des blessures, cela peut-être le signe de maltraitance et de négligence. L’attitude des chevaux et des poneys en dit également long sur le club. S’ils se montrent agressifs ou présentent des tics, c’est un signe de mal-être, c’est donc à fuir !

Un cheval dans un paddock, un enclos aménagé dans une prairie. Crédit photo : rihaij sur Pixabay.

La taille des boxs et la présence de paddock sont aussi des facteurs à prendre en compte pour le confort des chevaux et/ou poneys.

Une bonne ambiance pour de bons moments

L’ambiance au travail est un facteur essentiel pour garantir l’épanouissement du personnel, dans un centre équestre, c’est pareil !

Discuter avec les enseignants et les cavaliers permet de se faire un premier avis sur l’ambiance au club. Assister à un cours est également un bon moyen d’évaluer la qualité d’enseignement.

Mais il n’y a pas que des cours dans les centres équestres, des événements sont aussi organisés. Les clubs affichent leurs actualités sur des panneaux d’affichage dans le centre et/ou au club-house. Leur site internet et les réseaux sociaux sont utilisés pour informer les adhérents sur les événements à venir, alors soyez à l’affût !

Les portes ouvertes (en juin et en septembre) permettent également de prendre connaissances des infrastructures et de s’immerger dans la vie du centre équestre le temps d’une journée.

À lire aussi : Quelles sont les 7 principales disciplines de l’équitation western ?

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéFootSport

"Giroud" : 4 anecdotes que vous allez découvrir sur Olivier Giroud dans le documentaire de Canal +

À la uneEquitationSport

JO 2024 : comment transporte-t-on les chevaux ?

ActualitéSociété

5 conseils pour bien se préparer aux examens

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur "Furiosa" le nouveau volet de la saga "Mad Max"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux