EconomieFrance

Comment éviter l’échec dans la création d’entreprise ?

Vous y êtes, vous avez pris la décision de devenir votre propre patron. Masi voilà, comment faire pour éviter les pièges, et se retrouver le bec dans l’eau ? Quelles sont les étapes qui emmèneront votre entreprise vers le succès ? Même si cela a l’air compliqué, les bases sont claires. De l’étude de marché au business plan, le travail commence par une bonne préparation.

I/L’étude de marché

Vous avez eu une superbe idée, et vous vous dites que forcément ça va cartonner. Sauf que la plupart du temps, plus d’une fois sur deux, quelqu’un d’autre vous a devancé. Pas de panique. Même si c’est le cas, vous pouvez quand même mettre en œuvre votre idée. Vous conviendrez qu’il existe de nombreuses boutiques en ligne, plusieurs prestataires de services, et combien d’artisans qui offrent soit le même produit soit le même service. C’est ce qu’on appelle la concurrence.

L’étude de marché est un moyen qui permet de s’informer au mieux de l’état du marché, notamment lorsque l’on souhaite introduire, proposer un nouveau produit. Cette étude indique la pertinence d’un produit potentiel en fonction de la clientèle que l’on souhaite cibler. Vous avez compris, c’est une étape importante, à ne surtout pas négliger.

Si vous ne savez pas comment faire votre étude de marché, il est possible, soit de faire appel à un professionnel, soit de s’inspirer de modèles disponibles sur internet. Mais faites attention à ne pas vous tromper. Vous devez adapter l’étude de marché à votre idée. Ce sera la base de votre travail de marketing.

II/Le business plan

Le business plan va plus loin que l’étude de marché. Il consiste en une analyse approfondie du projet d’entreprise. Il permet, effectivement, de mettre à plat tous les tenants et les aboutissants de la mise en route d’une entreprise.

Attention, ce document n’est pas anodin. Il faut s’y pencher sérieusement, car il fait office de réalisation concrète d’un projet encore à l’état d’idée. Le business plan vous sera notamment demandé par les banques ou les investisseurs, si vous souhaitez les convaincre, pour l’obtention d’un prêt ou d’un financement.

Là aussi pas d’inquiétude, il existe de nombreux sites internet spécialisés qui pourront vous aider à élaborer ce fameux business plan. On ne le répètera jamais assez, un bon business plan, bien réfléchi et bien rédigé, ne pourra que vous aider à avancer sur le chemin du succès.

III/Et quoi d’autres ?

Une fois l’étude de marché établie, le business plan rédigé, et les financements acquis, il reste encore à donner une réalité au projet d’entreprise. Cela signifie de passer par les procédures administratives, telles que le choix de la forme sociale, louer les locaux ou se positionner sur internet, rédiger les statuts, entre autres. Le travail parait long et laborieux, mais cela pourra vous ouvrir les portes du succès, et vous aider à éviter certains pièges.

Conclusion

Que vous soyez un entrepreneur aguerri, ou un novice en la matière, créer une entreprise n’est pas une mince affaire. Si vous vous y prenez bien, que vous suivez les différentes étapes sans faire d’impasse, il n’y a aucune raison de se tromper. Vous deviendrez alors votre propre patron !

Related posts
À la uneActualitéEnvironnementFrancePolitique

L'interdiction des terrasses chauffées, ce n'est finalement pas pour tout de suite

À la uneActualitéFrance

Dieudonné banni de Facebook et Instagram pour "contenu se moquant des victimes de la Shoah"

À la uneActualitéFranceMédias

Affaire Clémentine Sarlat : France Télévisions annonce 3 licenciements pour sexisme et harcèlement

À la uneActualitéFrancePolitiqueSociété

L’affaire Matzneff : la polémique qui entache le second mandat d’Anne Hidalgo

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux