ActualitéBeauté

Comment sont fabriqués vos parfums préférés ?

Sucrés, boisés ou encore poivrés, il existe toutes sortes de parfums que nous utilisons au quotidien pour sentir bon. Le parfum est une marque de propreté, un signe de richesse et même un outil de séduction masculin comme féminin. 

Vous êtes vous déjà demandé comment les plus grandes marques fabriquent vos parfums ? Aujourd’hui, nous vous expliquons les différents procédés utilisés de la distillation jusqu’à la titration, des procédés qui sont essentiels à connaître.

5 méthodes utilisées pour la confection de parfums

  1. La distillation

La distillation est sans aucun doute le procédé de fabrication le plus connu en parfumerie. À tel point que si vous vous souvenez de vos cours de physique-chimie, vous en avez déjà fait. Ce procédé demande un appareil spécifique qui permet de chauffer un mélange des plantes que l’on souhaite utiliser avec cinq à dix fois leur volume en eau. En chauffant la solution à haute température, la vapeur va remonter dans l’appareil de distillation puis être refroidie. Ce refroidissement permet de recueillir un liquide que l’on appelle essence et qui va être un concentré des molécules odorantes que l’on veut obtenir.

Le résultat est une senteur assez puissante au nez et dont quelques gouttes suffisent pour sentir bon toute la journée.

  1. Le titrage

Le titrage est un procédé chimique qui est utilisé dans de très nombreux domaines et qui est un passage obligatoire dans la plupart des industries destinées à la consommation. Ce procédé permet de déterminer la composition d’une concentration et les créateurs des parfums ont besoin de l’utiliser pour reproduire leur recette et créer un produit consommable en masse. Il faut aussi inscrire la composition sur l’étiquette d’un produit pour le vendre dans le commerce, c’est donc une procédure inévitable.

  1. La fabrication de molécules de synthèse

À grande échelle, il est impossible d’utiliser uniquement des plantes telles qu’on les trouve dans la nature et une floriculture de masse est techniquement, écologiquement et économiquement impossible. De ce fait, la majorité des entreprises vendant du parfum vont commencer par travailler avec des produits naturels pour la conceptualisation et la partie créative. 

Néanmoins, au moment de la commercialisation, elles vont devoir faire appel à des scientifiques pour synthétiser l’essence du parfum.. Le but de ce procédé est d’obtenir la même odeur à chaque fois en optimisant le procédé de fabrication et bien entendu en réduisant les coûts.

  1. L’enfleurage 

Il existe deux types d’enfleurage : à chaud ou bien à froid. On choisit l’une ou l’autre des méthodes selon les plantes que l’on souhaite utiliser. Il convient de noter que l’enfleurage à froid a maintenant quasiment disparu et ce fut l’un des premiers procédés de parfumerie mis au point. Il demeure inévitable pour les plantes les plus délicates qui perdent leur parfum à la chauffe comme la fleur d’oranger ou bien encore le jasmin. 

En effet, il faut ramasser les fleurs manuellement et les disposer sur de la graisse animale, un travail qui ne peut pas être totalement automatisé. Les pétales sont ensuite remplacés par intervalles de 24 à 48 heures à plusieurs reprises jusqu’à ce que la graisse soit saturée des molécules des fleurs. La cire obtenue doit ensuite être chauffée et décantée avec ce que l’on appelle un traitement éthylique (c’est-à-dire à l’éthanol), puis filtrée.

  1. L’expression

Comme évoqué précédemment, certains procédés sont réservés à certains types de plantes ou de fruits et l’expression sert seulement pour les agrumes. Les créateurs de fragrances utilisent l’écorce de ces agrumes, qui est la partie la plus odorante pour créer une essence naturelle. Elle est percée pour en obtenir le zeste. Cet extrait est ensuite décanté et filtré avec une centrifugeuse pour séparer l’eau des huiles essentielles. 

Le parfum a plus de secrets que vous le pensez

Si le parfum peut être considéré comme un objet mondain, c’est en fait le résultat d’un travail sur plusieurs générations. De nombreuses avancées technologiques sont dues à la production de parfum et elles sont  répliquées dans d’autres domaines. La recherche de la pureté olfactive mène à une exigence qui n’existe tout simplement pas ailleurs.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Anthracite, la nouvelle série de l'équipe de Profilage

ActualitéCinémaHistoire

Godzilla vs Kong : est-ce que la Terre est vraiment creuse ?

ActualitéSéries Tv

C'était en 2000 ... Les experts, révolution scientifique dans la série policière

ActualitéSéries Tv

On débriefe pour vous... Ripley, entre ombre et lumière (Netflix)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux