CultureMusique

Concert des Stones à l’U Arena : on y était !

“On est tous vierges ici !”, s’exclame Mick Jagger face à une salle de 40 000 places bondée à craquer, cinquante-trois ans après son premier Olympia. Si le rocker de 74 ans parle de l’inauguration de l’U Arena à Nanterre, la plus grande salle couverte d’Europe,  cette phrase a un tout autre écho en moi. J’étais bien vierge lorsqu’il prononçait ces mots au début du concert, vierge de rock, de folie et de laisser aller.

Les premières minutes de rodage passées, nouvelle salle oblige, on se rend vite compte que le feu sacré des Stones est resté intact. Quand on se retrouve face à un mythe pour la première fois, il y a deux manières de réagir : soit on est déçu, soit on est conquit instantanément. Pour moi, le mythe devient une évidence. Ce qui frappe d’abord, c’est la voix de Jagger, puissante, jeune. Ensuite, l’énergie qui se dégage du groupe sur scène et qui provoque chez les milliers de personnes présentes une transe immédiate. Il y a du divin chez les Stones, quelque chose auquel je n’avais encore jamais vraiment assisté jusque-là. Ils réussissent à mettre tout le monde d’accord et à faire ce qu’ils veulent de leur public.

«You Can’t Always Get What You Want », « Let’s Spend the Night Together », « Brown Sugar », « Jumpin’ Jack Flash » et « Gimme Shelter » s’enchaînent dans un rythme effréné pendant plus de 2h avec quelques interventions de Mick dont une pariculièrement drôle. “Il y a beaucoup de personnes du showbusiness ce soir”, s’exclame t-il. En effet… “À l’extrême gauche, on retrouve Mélenchon, à l’extrême droite Marine Le Pen et quelque part au milieu, Macron. ».

Véritable moment de grâce également lorsque Keith Richards qui après avoir été “présenté” par Jagger prend le micro pour souhaiter la bienvenue à tous dans “sa nouvelle chambre” avant d’interpréter deux titres, rappelant que lui aussi possède une grande voix.

Le concert se concluera sur «Satisfaction» après un « Gimme Shelter » porté par une très belle interprétation de la choriste Sasha Allen.

“Regarde bien les gens dans la rue autour de toi, personne ne sourit”, me disait un chauffeur de taxi il y a quelques jours. Lorsque je suis sorti du concert des Stones, cette phrase m’est revenue en tête car tout le monde souriait à l’unisson, d’un sourire sincère. C’est surement ça toute la force de la musique : redonner de la couleur au monde.

Maxime R.

Related posts
À la uneActualitéCultureLittératureSéries Tv

« Paris est une fête » : la folle jeunesse d'Ernest Hemingway va être adaptée en série

À la uneActualitéBons PlansMusiqueSoiréesSorties

Le Techno Mambo, c'est l'endroit parfait pour sortir à Cavalaire-Sur-Mer !

À la uneActualitéCinémaCultureInternational

L'appel au boycott de Mulan

À la uneActualitéBons PlansCultureFranceMusique

Vous êtes amateur de musique ? Venez visiter l'atelier des musiciens à Ramatuelle

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux