À la uneActualitéEnvironnementInternationalNon classé

COP 26 à Glasgow : qu’attendre de cette énième conférence sur le climat ?

La COP 26 a lieu du dimanche 31 octobre jusqu’au vendredi 12 novembre 2021 à Glasgow. Les 197 pays membres se réunissent pour confirmer l’accord de Paris et pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Cette COP se doit de confirmer les attentes et transformer les promesses en réalité.

La COP 26 a lieu du dimanche 31 octobre jusqu’au vendredi 12 novembre 2021 à Glasgow. Les 197 pays membres se réunissent pour confirmer l’accord de Paris et pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Cette COP se doit de confirmer les attentes et transformer les promesses en réalité. 

Qu’en est-il des accords de Paris ?

En 2015, à Paris, un accord historique avait été signé. L’objectif, ambitieux, était de “contenir l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels”.6 ans après, les objectifs sont loin d’avoir été atteints. Même si les 194 signataires de l’accord avaient « vibré à l’unisson », l’Accord de Paris est devenu qu’une liste de de bonnes intentions. Ne présentant pas de contrainte légale, les pays étaient libres d’agir comme bons ils leur semblaient. D’autant plus que, en l’absence d’une juridiction supranationale, il était impossible d’imposer un tel changement à un niveau global. 

À Glasgow, l’objectif est de renouveler et d’améliorer les « contributions déterminées au niveau nationales » (NDC). 

Sandrine Maljean-Dubois, directrice de recherche au CNRS au sein du Centre d’études de recherches internationales et communautaires, a expliqué à France info que « l’essentiel de cette COP sera les annonces de nouvelles NDC. L’idée est de théâtraliser ce moment pour que cela pousse les uns et les autres à aller plus loin ». Finalement, ce qui avait pêché avec l’accord de Paris est qu’il était basé sur le volontarisme. Les États étaient donc libres de décider des objectifs qu’ils se fixaient. 

Lors de la réunion du G20, qui s’est déroulé à Rome du samedi 30 au dimanche 31 octobre, les Etats membres ont essayé de préparer le terrain à la veille de la COP 26. Le communiqué final insisté sur le fait que “ conserver 1,5°C à portée nécessitera des actions et des engagements significatifs et efficaces de tous les pays.” 

Autre sujet sensible de la COP 26

En 2009, à Copenhague, les pays les plus développés s’étaient engagés à donner 100 milliards de dollars par ans aux pays les plus pauvres pour les aider à financer leur transition écologique. Bien que cette promesse est été rappelée en 2015 à Paris, elle n’a toujours pas été tenue.

Cette promesse non tenue a suscité la colère des pays en voie de développement. Ils leur paraient compliqué d’oeuvrer pour un développement durable si les premiers pollueurs ne sont pas apte à les aider. D’autant plus s’il n’est pas possible pour eux d’oeuvrer pour leur développement économique.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCultureMédias

Tu te souviens… du Morning Live ?

ActualitéCinémaCôte d’AzurCulture

10 dates marquantes dans l’histoire du Festival de Cannes

ActualitéVoyages

Destination de rêve : Four Seasons Hotel Megève

À la uneCulturePop & Geek

Tu te souviens … de la Game Boy ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux