À la uneMédias

Coucou c’est nous a 30 ans, retour sur l’émission culte de Christophe Dechavanne

Tout juste sorti de Ciel mon mardi qui a bousculé les mardis soirs de TF1, Dechavanne débarque en quotidienne avec une émission culte aujourd’hui : Coucou c’est nous !

On est le 22 septembre 1992 à 19h sur le studio 107 de la Maison de la Radio quand les premières notes d’un générique appelé à devenir culte retentissent : Coucou c’est nous !

L’émission est animée par Christophe Dechavanne, auréolé du succès de Ciel mon mardi, et son fidèle comparse et ami Patrice Carmouze. Elle rentre dans la catégorie des émissions d’accueil comme il y en a tant aujourd’hui. Mais à l’époque, l’access se partage plutôt entre jeux (La roue de la fortune) et séries (comme Santa Barbara).
Voir débarquer une émission en direct à 19h est nouveau et ça va plaire.

Les deux animateurs sont entourés d’une bande de chroniqueurs, plus ou moins connus :  Sophie Favier, Pierre Bellemare, Charly et Lulu, Philippe Collignon, Muriel Cousin, Bernard Bilis, Daniela Lumbroso, Annie Pujol, Ivar Couderc ou Renaud Rahard.

Si sur la forme l’émission n’a rien de révolutionnaire (on en trouvait des semblables l’après-midi), c’est bien le ton qui va révolutionner l’access de TF1 et faire de ce rendez-vous The place to be. Chaque soir, une personnalité qui fait l’actu vient faire sa promotion et se prête au jeu du happening et des nombreuses chroniques qui parcourent l’émission.
Bonne enfant, potache mais jamais vulgaire, Coucou c’est nous est un concentré de bonne humeur distillé par un Dechavanne au sommet de sa forme. D’ailleurs, même après son arrêt, l’émission lui collera à la peau. Le public apprend alors à connaître l’animateur le plus doué de sa génération (avec Antoine de Caunes).

Les rubriques de l’émission sont devenues ou redevenues cultes pour certaines. On se souviendra bien sur des tests d’objets de Patrice Carmouze qui ne fonctionnaient jamais, les jeux par téléphone avec des candidats authentiques, le « Ni oui ni Non », les fameux animaux si chers à l’animateur, les tests sportifs.
Parmi les moments marquants, on se souviendra aussi de l’arrivée des invités dans un capsule à mi chemin entre l’OVNI … et le suppositoire (!).

Durant 2 saisons, Coucou c’est nous sera un carton pour TF1, et a inspiré de nombreuses émissions encore aujourd’hui (comme TPMP) sans que personne ne parvienne à l’égaler. L’émission prend fin le 30 juin 1994 en plein succès sur une décision de Dechavanne. L’année suivante, il tentera de se relancer en prime cette fois avec Tout le toutim (qui ressemble furieusement à son émission phare) mais qui fera un four côté audiences. L’animateur tente de relancer son émission fétiche en septembre 2015 sous le titre de Coucou ! Mais la magie n’opère plus autant et l’émission ne dure qu’une saison.

Avec ce rendez-vous, Christophe Dechavanne avait un écrin qui lui allait tellement bien qu’on ne pouvait que le trouver sous-exploiter quand il a animé des jeux, format très encadré. Mais avec cette trajectoire si « courte », Coucou c’est nous est entrée au patrimoine télé.

Une chaîne Youtube existe qui comprend toutes les émissions. Elle est à retrouver ici même !

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneSéries Tv

Demain nous appartient : qui en veut à Sophie Novak ?

À la uneSéries Tv

Lovelymess : vers un renouveau des comédies romantiques ?

À la uneSéries Tv

Désordres : lancement réussi pour la série de Florence Foresti ?

À la uneInternational

Conférence exceptionnelle le 17 octobre 2022 au ROTARY CLUB de RUEIL-MALMAISON avec et au profit de l’association CAP AU NORD

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux