À la uneActualité

Covid-19 : la situation plutôt bonne à Paris

Avec près de 80% des parisiens primo-vaccinés, la capitale française demeure préservée de la quatrième vague. La tension hospitalière est sous contrôle. 

Une bonne nouvelle

Rares sont les heureuses informations qui concernent la pandémie de Covid-19. Hors de question alors de gâcher notre plaisir ! La ville de Paris est pour le moment épargnée par la quatrième vague Covid. Les chiffres sont en effet encourageants. La tension hospitalière est de l’ordre de 20%. Le taux d’incidence est également moins élevé que la moyenne nationale, 200 contre 231. On constate un recul de 13% des contaminations en une semaine. Moins d’une personne meurt chaque jour du Covid dans les hôpitaux parisiens. 

Dans le reste de l’Île de France, le constat est également au vert mais la vigilance doit être de mise. Au niveau régional, le tension hospitalière est de 65%, c’est à dire que les services de réanimation parviennent à prendre en charge les malades les plus graves. Si le taux d’incidence est de 171 en Île de France contre 231 dans le reste de la France, le pourcentage de primo-vaccinés ne dépasse pas les 60%.  Notons enfin que le variant Delta représente plus de 89% des contaminations. 

© CovidTracker

Un pays coupé un deux 

D’une manière générale, les départements français de la moitié nord du pays affichent des résultats encourageants. Dans le département du Nord (59), la situation est stable. La tension hypostasière n’excède pas les 23%, le taux d’incidence est semblable à celui de l’Île de France. Dans la Nièvre, le taux d’incidence descend à 54, c’est à dire à 4 point du seuil d’alerte.  En revanche, tout le territoire national ne bénéficie pas de telles observations. Le sud de la France et et les départements d’outre-mer font l’objet d’une vigilance particulière. 

Près de la Méditerranée le taux d’incidence s’élève à 668 dans les Bouches-du-Rhônes, un taux 13 fois supérieur au seuil d’alerte. La Corse n’est pas non plus épargnée. En Haute-Corse, le système hospitalier est dépassé, la tension hospitalière est de 158%. Mais là n’est pas le plus grave, la Martinique et la Guadeloupe se retrouvent dans une situation délicate. Des renforts venus de métropole devraient arriver dans la journée aux Antilles par avions. A leur bord, des médecins, infirmiers, réanimateurs appelés au secours par le ministre Olivier Véran pour renforcer les capacités hospitalières. 

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Star Wars : qu’est ce que le “sabre noir” ?

À la uneActualitéCinémaPop & Geek

Doctor Strange 2 : les rumeurs autour de Multiverse of Madness

À la uneCinémaSéries Tv

5 séries ou films à voir si vous avez aimé Squid Game (en attendant la saison 2)

À la uneInternationalSport

Coupe du monde 2022 : 10 choses à savoir sur le pays organisateur, le Qatar

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux