À la uneFrancePolitiqueSanté

Covid : après la levée du port du masque, qu’est-ce qu’il reste comme restrictions ?

Dès lundi 16 mai, les masques ne seront plus obligatoires dans les transports en commun. Une très bonne nouvelle pour les utilisateurs des transports. Mais attention, toutes les mesures contre le Covid ne sont pas encore levées.

Les beaux jours reviennent et avec eux semble venir la normalité, bien loin des deux années de crise sanitaire que nous avons vécue. Sommes-nous tout à fait sortis de la crise du Covid-19 ? Et bien pas tout à fait.

Ce n’est pas encore la fin du port du masque

Hier après-midi Olivier Véran a annoncé que le masque ne sera plus obligatoire dans l’ensemble des transports en commun tels que les bus, les métros, les trains, les taxis ou encore les avions. Cependant, le masque reste encore recommandé dans les transports par le ministre de la santé pour les personnes les plus à risques. Parmi les personnes à risque, comprendre les personnes âgées, immunodéprimées, malades chroniques ou fragiles et leurs aidants. Et il est évidemment de rigueur pour les personnes symptomatiques, cas contacts ou malades du Covid.

Le masque reste obligatoire dans les lieux de santé ou de soin : hôpitaux, pharmacies, laboratoires etc.

Vers un assouplissement des tests ?

Les personnes qui ont été en contact avec des malades du Covid ne doivent plus obligatoirement s’isoler depuis mars. Toutefois, il reste obligatoire de faire un test deux jours après le contact (cela peut être un autotest, un test antigénique ou un PCR).

En cas de test antigénique positif, le test PCR de confirmation est requis.

Cet été, des déplacements compliqués pour les non vaccinés contre le Covid

Bien que le pass vaccinal ait été levé depuis plusieurs mois, le passage des frontières reste inégalitaire entre vaccinés et non vaccinés. Ces derniers doivent obligatoirement présenter un test négatif pour entrer en France, s’ils viennent de pays de la “liste verte” (une liste de pays peu impactée par le Covid). Cependant, pour les voyageurs provenant d’un pays de la “liste orange” devront, en plus du test négatif, justifier la nécessité de leur venue en France. En plus, les voyageurs en provenance des pays marqués “oranges” pourront être testés aléatoirement à leur arrivée. Un isolement est bien évidemment ordonné en cas de test positif.

A lire aussi : Fin du masque dans les transports, fin du calvaire

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

Qui est Michel Hazanavicius, le réalisateur qui fait l’ouverture du Festival de Cannes ?

À la uneFranceSport

Les 5 grands favoris du Tour de France

ActualitéFaits DiversFrance

Disparition de Lesline Ravel : c’est quoi cette "affaire Jubillar bis" ?

À la uneFranceSport

Qui est Cyril Benzaquen, en lice pour le titre de champion du monde de kickboxing ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux