À la uneFaits Divers

Décès de Michel Fourniret : qu’advient-il des affaires non jugées ?

Mort dans l’après-midi, Michel Fourniret laisse derrière lui bon nombre d’affaires sans réponse.  La plus connue reste l’affaire Estelle Mouzin, pour laquelle avaient eu lieu d’énièmes fouilles ces dernières semaines.

Hospitalisé depuis le 28 Avril, celui que l’on nomme « l’Ogre des Ardennes » est décédé à l’âge de 79 ans. Il avait commis au moins onze meurtres et avait été condamné pour huit d’entre eux. De par sa mort, Michel Fourniret emporte dans sa tombe de nombreux secrets qu’il avait probablement lui-même oubliés suite à ses problèmes de mémoire.

Le cas d’Estelle Mouzin, à jamais résolu

Ces dernières semaines, de nouvelles fouilles avaient été organisées pour tenter de retrouver le corps de la petite Estelle Mouzin, disparue en 2003. Cette fois-ci, les fouilles avaient eu lieu dans la forêt qui entoure le château du Sautou dans les Ardennes, ancienne demeure du meurtrier. Il avait assuré que le corps « pouvait » être enterré là-bas.

Michel Fourniret avait reconnu sa responsabilité dans le meurtre. Sa compagne Monique Olivier avait également reconnu, le 1er avril dernier, son rôle dans la séquestration de l’enfant. Elle avait, par ailleurs, assuré à la juge d’instruction avoir laissé son mari enterrer sa victime dans les bois. Cependant, les fouilles de fin avril n’ont malheureusement pas permis de retrouver le corps d’Estelle Mouzin. 

Il ne sera jamais jugé

Il a été condamné deux fois à perpétuité suite aux meurtres de huit adolescentes et jeunes femmes. Malheureusement, il ne sera jamais jugé pour la disparition d’Estelle Mouzin en 2003, le meurtre de Lydie Logé en 1993 ainsi que celui de Joanna Parrish en 1990 et de Marie-Angèle Domèce en 1988. Tous ces meurtres, dont il a lui-même reconnu en être l’auteur. Mais la mort du tueur en série ne remet pas en cause le procès pour l’affaire Estelle Mouzin. L’avocat du père de la victime avait assuré « Ce procès se tiendra sans lui. Mais avec Monique Olivier, seule, dans le box des accusés. » sur 20minutes.

Michel Fourniret est décédé aujourd’hui et bon nombre de famille ne sauront jamais où sont enterrées les victimes. Il n’a été reconnu coupable et condamné que dans 8 de ses 11 meurtres. Mais l’Ogre des Ardennes laissait sous-entendre qu’il en a commis beaucoup plus « je devais chasser au moins deux vierges par an ».

À lire aussi : L’Ogre des Ardennes, Michel Fourniret est décédé

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéInternational

L'Algérie ferme ses frontières aériennes au Maroc

À la uneActualitéFrance

51% des Français déclarent ne plus croire en Dieu

À la uneActualitéCulturePop & Geek

Apple refuse le retour du jeu Fortnite sur son store

À la uneFranceNon classé

Une soirée inédite 100% électro au château de Versailles

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux