À la uneActualitéBrèves

Deliveroo, une condamnation historique par les prud’hommes

Un livreur de Deliveroo recevra une compensation de 30 000 euros. L’entreprise a été condamnée par la le conseil des prud’hommes de Paris pour travail dissimulé. Sa lutte dure depuis 2015.

Deliveroo, une entreprise prestataire

C’est une histoire qui dure depuis 5 ans. Engagé en 2015, un livreur de chez Deliveroo est à la base de la condamnation de la boite britannique. Avec un contrat de prestataire de service, le livreur devrait avoir depuis eu une requalification de son contrat de travail. Deliveroo aurait du l’embaucher en tant qu’employé et non le laisser à son compte. C’est ce point qui a permis une condamnation de l’entreprise, elle doit donc versée 30 000 euros au livreur en question.

Résultat de recherche d'images pour "contrat deliveroo"
Résiliation d’un contrat chez Deliveroo

Depuis 2015, les conditions des contrats de travail ont bien évolué. Les contrats passant d’une rémunération à l’heure, comme dans la plupart des entreprises, à une rémunération à la course. Le problème étant que le barème de la rémunération à la course a déjà changé trois fois ce qui provoque la colère des livreurs.

Ce qui est jugé ce n’est pas le contrat mais bien l’intention d’embauche. En effet, le conseil des prud’hommes a tranché. Pour lui, il est clair que l’entreprise essaye de ne pas payer le moins cotisations sociales possible. Pour ce faire, elle inciterait ses employés à rester indépendant pour ne pas faire d’embauche.

Ce cas de 2015 est relatif à notre ancien modèle.

porte parole de Deliveroo à propos de l’affaire

Des problèmes à l’international

Partout en Europe, la société fait parler d’elle. Nos voisins Belges, par exemple, une accusation est également lancée. L’entreprise est suspectée de ne pas payer les cotisations sociale de ses employés. Idem en Espagne où elle est accusée de faire passer leurs salariés pour des indépendants. Le pays avait d’ailleurs déjà condamnée l’entreprise pour licenciement abusif en 2019.

Deliveroo, bien que solidement implantée en Europe, fait face à de nombreuse accusations. Depuis 2015, l’entreprise malgré tout ses restructurations reste déficitaire. Reste à savoir si ce n’est qu’un procès ou le début d’une descente au enfer pour l’entreprise britannique.

Related posts
À la uneActualitéFrance

François Hollande rencontre les enseignants accompagnés par Le Choix de l’école … et leurs élèves !

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Profilage saison 10, avec la révélation Shy'm

À la uneActualitéFrance

Fessenheim où un mouvement anti nucléaire internationale

À la uneActualitéFranceHigh TechSociété

Données personnelles, jusqu'où Tinder nous surveille ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux