ActualitéCinéma

Derrière Indiana (4 / 5) : les Crânes de Cristal existent-ils vraiment ?

En 2008 Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal , quatrième volet de la saga Indiana Jones, voit le jour. Mais, le fameux Crâne de Cristal d’Akator a-t-il réellement existé ?


Sorti en 2008, Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal est le quatrième opus de la saga Indiana Jones et a été réalisé (comme ses prédécesseurs) par Steven Spielberg. Le film réunit Harrison Ford et Shia LeBeouf dans une aventure qui les mettra sur le chemin du Crâne de Cristal d’Akator. A sa sortie, et cela semble même subsister aujourd’hui, le film a été massivement critiqué et considéré pour beaucoup de fans comme un “mauvais Indiana Jones” car trop faible en termes d’action et d’imagination comparé aux précédents.

En voici le synopsis : « Nous sommes en 1957, dans un désert du sud-ouest des Etats-Unis, en pleine Guerre Froide. Indy et son copain Mac viennent tout juste d’échapper à une bande d’agents soviétiques à la recherche d’une mystérieuse relique surgie du fond des temps. Alors qu’il vient de se faire licencier, le Professeur Jones fait la connaissance d’un jeune motard rebelle, Mutt, qui lui fait une proposition inattendue. En échange de son aide, il le mettra sur la piste du Crâne de Cristal d’Akator, relique mystérieuse qui suscite depuis des siècles autant de fascination que de craintes. Indy et Mutt font route vers le Pérou, terre de mystères et de superstitions, où tant d’explorateurs ont trouvé la mort ou sombré dans la folie, à la recherche d’hypothétiques et insaisissables trésors. Mais ils réalisent très vite qu’ils ne sont pas seuls dans leur quête : les agents soviétiques sont eux aussi à la recherche du Crâne de Cristal, car il est dit que celui qui possède le Crâne et en déchiffre les énigmes s’assure du même coup le contrôle absolu de l’univers. Le chef de cette bande est la cruelle et somptueuse Irina Spalko. Indy et Mutt réussiront-ils à semer leurs poursuivants, à déjouer les pièges de leurs faux amis et surtout à éviter que le Crâne de Cristal ne tombe entre les mains avides d’Irina et ses sinistres sbires ? “

La légende des 13 crânes de cristal

Spielberg s’est enfait inspiré de la légende des 13 crânes de cristal. Cette légende fit son apparition au XIXe siècle quand plusieurs crânes sont apparus sur les marchés européens d’archéologie. Les 13 crânes, (chacun a son ou ses pouvoirs) répartis au 4 coins du monde, dateraient de plus de 5.000 ans et auraient appartenu à des peuples d’Amérique du Sud (Aztèques ou Mayas). Selon la légende, ils contiendraient des informations sur les origines de l’humanité et sur les mystères de la vie.

Le plus connu d’entre eux est certainement le crâne de cristal d’Anna Mitchell-Hedges. Lors de l’exploration du Bélize (Mexique) en 1924, Mitchell-Hedges, célèbre explorateur accompagné de sa fille Anna (16 ans), découvrirent un ancien site Maya, appelé le Lubaantun. Ici en haut d’une pyramide, l’adolescente fait une étrange découverte, un objet, au coeur de l’édifice renvoie de la lumière. Trois jours plus tard, la chambre de la pyramide s’était ouverte et là…stupéfaction…un crâne de cristal. C’est la première découverte d’un tel crâne.

En tant qu’aventurier autodidacte, c’est d’ailleurs Mitchell-Hedges qui aurait inspiré le personnage d’Indiana Jones.

Cependant malgré toute l’engouement et la fascination que ces crânes suscitent, beaucoup de scientifiques affirment que leur perfection écarte toute possibilité de fabrication artisanale, et estiment la fabrication de ces derniers pendant la seconde moitié du XIXe siècle.

A lire aussi : Derrière Indiana (3 / 5) : qu’est ce qu’on appelle le “Graal” ?

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain avant sa ressortie en salles 

ActualitéCinémaMusique

10 films musicaux à revoir pour la Fête de la musique

ActualitéSéries Tv

Plus belle la vie : qui est Davy Sardou, l’interprète de "l’étrange Pascal" ?

ActualitéHigh Tech

On a testé pour vous ... l'expérience "Hôtel Dracula" en VR (Galeries Montparnasse)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux