Selon les révélations du Times de ce vendredi 9 février, des employés d’Oxfam auraient engagé des jeunes prostituées durant une opération humanitaire après le séisme d’Haïti, en 2010.

Orgies dans des hôtels payés par Oxfam

Des employés de l’organisation humanitaire Oxfam auraient payé des prostituées avec l’argent de l’ONG, à Haïti en 2010. Selon le journal britannique The Times, Oxfam aurait tenter de nier l’affaire, déclaration démentie par l’organisation. Des orgies, en compagnie de travailleuses du sexe, auraient été organisées dans des logements et des hôtels payés par l’ONG. La source à l’origine de cette information prétend également avoir visionné des images d’une de ces soirées où les prostituées portaient des t-shirts d’Oxfam.

Quatre employés renvoyés

Après une enquête menée en interne, Roland van Hauwermeiron (responsable belge d’Oxfam), avait déjà démissionné en 2011. Ce dernier n’avait alors pas subi de sanctions disciplinaires, bien qu’il ait supposément reconnu avoir engagé des prostituées. À la suite, quatre autres hommes avaient été renvoyés et deux autres auraient démissionné avant que l’enquête ne soit terminée. À cette époque, la justice haïtienne n’avait pas été informée de l’affaire et aucune action en justice n’avait été engagée.

Oxfam a néanmoins reconnu que des allégations de recours à des prostituées mineures avaient été émises, mais qu’elles « n’étaient pas prouvées ».