À la uneActualitéFranceRégions

Des poules pour réduire les déchets

Le compost ? C’est surfait ! La petite commune de Trévoux, à quelques kilomètres de Lyon, propose de réduire directement les déchets organiques en adoptant deux poules.

Tous les moyens sont bons pour alléger les sacs-poubelles. À l’occasion de la Semaine Européenne du Développement Durable, la commune de Trévoux, à 25km de Lyon, offre un couple de poules à 50 familles volontaires. Une opération de sensibilisation pour le moins originale.

En effet, afin de postuler à cette démarche, les familles trévoltiennes ont dû correspondre à certains critères précis. Histoire de s’assurer que les gallinacées vivront dans de bonnes conditions, il fallait alors:

  • Résider sur la commune de Trévoux
  • Disposer d’un jardin d’au moins 100m²
  • S’impliquer en signant la charte d’engagement et la remettre le jour de l’adoption
  • Transmettre régulièrement à la commune le volume de déchets alimentaires donnés aux poules

Et c’est ce 2 juin que les 50 premiers postulants ont eu la chance d’adopter leur poules. Au passage, ils ont gratuitement reçu un guide d’élevage, un abreuvoir, une mangeoire et un petit sac de graines. Tout ce qu’il faut pour devenir un parfait éleveur de poules débutant.

Une manière de réduire ses déchets

Même s’il est toujours agréable d’avoir des œufs frais le matin, l’objectif est avant tout de réduire le poids des déchets produits chaque année. Et heureusement, les poules ont un régime parfaitement adapté à ce mode de vie. Outre les graines, elles raffolent des épluchures, du pain mouillé, de la charcuterie, des coquilles d’huîtres, des croûtes de fromages et même des restes de plats cuisinés. Facile de trier ses déchets.

D’ici quatre mois, les familles devront faire un premier bilan du poids d’ordure ainsi sauvé. « Sur les 350 kilogrammes de déchets produits chaque année par un Français moyen, il y a 120 kilos de déchets organiques« , explique Séverine Bourgereau, chargée de communication à la mairie, pour le Huffpost. Avec une poule qui peut ingérer 150 kg de déchets, l’opération réduirait alors d’un tiers les poubelles annuelles. Et comme la nature fait bien les choses, les déjections produites par les poules peuvent elles-mêmes être utilisées comme engrais. Tout le monde est gagnant.

Afin d’être certaine que l’opération se déroule correctement, la mairie de Trévoux prévoit de contrôler régulièrement les familles pour vérifier les conditions de vies des poules. Il serait alors dommage de les retrouver au pot accompagnées d’un riz à la crème et aux champignons.

 

Related posts
À la uneSéries Tv

C’est quoi “Synchro”, la nouveauté de la plateforme TF1+ ?

À la uneFrancePop & Geek

Qui est le premier youtubeur de France ?

ActualitéFrance

5 personnalités politiques qui ont marqué Marseille

À la uneFaits Divers

“Blessures involontaires” : que risque Pierre Palmade ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux