À la uneActualitéFrance

Deux crashs d’avion en un seul week-end

Alors que l’avion est censé être le moyen de transport le plus sécurisé, il y a eu deux accidents mortels en l’espace d’un week-end. En tout ce sont 169 personnes qui ont perdu la vie dans des crashs en deux jours.

Le premier des deux crashs a eu lieu samedi matin en Colombie, moins médiatisé que celui de dimanche, se sont quand même 12 personnes qui sont mortes dans l’accident. L’appareil de la compagnie régionale Laser avait lancé un appel de détresse aux alentours de 10h30 du matin. Selon un communiqué de l’Aviation Civil colombienne la carcasse de l’avion a été retrouvée aux abords de Villavicencio au centre du pays.

“Malheureusement, selon les éléments fournis par les services de secours arrivés sur place, il n’y a pas de survivants”, a ajouté l’Aviation civile, qui cherche à préciser le nombre et l’identité des passagers. L’identité des victimes sera prochainement communiquée. Les causes de l’accident ne sont pas connues pour le moment. Une équipe d’enquêteurs s’est rendue sur place.  Le Douglas DC3 est un bi-moteur de fabrication américaine avec une capacité maximum de 30 passagers.

 

Le second et l’accident d’Ethiopian Airline dimanche, dont tout le monde a entendu parler à cause du nombre de morts astronomiques : 157 victimes.

Pas une seule personne ne s’en est sortie, le crash du Boeing 737 de dimanche et l’événement le plus meurtrier de ses deux dernières semaines. L’avion de ligne de la compagnie nationale Ethiopienne effectuait une liaison entre Addis-Abeba et Nairobi respectivement capitale de l’Ethiopie et du Kenya. Le crash a fait 157 victimes venant de divers pays : mais les pays les plus touchés sont le Kenya avec 32 morts, le Canada 18 morts, 9 Ethiopiens et 9 Français et 8 morts pour l’Italie la Chine et les USA.

Ce matin les deux boîtes noires ont été retrouvées près du lieu du crash proche de la ville de Bishoftu, à une soixantaine de kilomètres au sud de la capitale Éthiopienne. Selon les premières informations l’avion aurait eu des difficultés dès le début du vol et aurait demandé à faire demi-tour au bout de 6 minutes avant de disparaître des radars. La compagnie estime qu’il est trop tôt pour donner la cause de l’accident. L’enquête sera menée par les autorités aériennes compétentes en Ethiopie, en collaboration avec le constructeur, Boeing.

Continuez votre lecture
À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Game of Thrones : le décryptage du final de la série | La loi des séries #287

À la uneBasketSport

NBA : Les Warriors balayent les Blazers

À la uneFootSport

Une liste pleine de surprises pour Didier Deschamps

À la uneActualitéInternationalsociétéSociété

Willem Einthoven, le père de l’électrocardiogramme

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux