A une semaine de l’ouverture du Championnat du monde de Formule 1 2019 à Melbourne (Australie), la plateforme de streaming Netflix a sorti un documentaire sous forme de série,  »Formula 1 : Drive to Survive », mettant en avant les coulisses de la saison dernière.

10 épisodes pour tout comprendre sur la Formule 1

Menée par le producteur du documentaire  »Senna » James Gay-Rees, cette série-documentaire raconte l’histoire de la saison 2018 de Formule 1 à l’aide de moments marquants et de témoignages venant de la plupart des pilotes et des directeurs d’équipe tout au long de la série.

Les épisodes durent environ entre 30 et 40 minutes et ont chacun un sujet différent : Le premier par exemple, se focalise sur le pilote australien Daniel Ricciardo pendant le week-end du Grand Prix d’Australie, tandis qu’un autre se portera sur le parcours de l’équipe Haas F1 Team, ou les relations tendues hors-circuit entre Red Bull & Renault, qui ont conduit la marque à la boisson énergisante de changer de motoriste pour la saison 2019.

Apportant sa dose d’adrénaline, d’actions et de  »drama », cette série-documentaire est un joli tremplin pour les personnes qui veulent s’initier à la catégorie reine du sport automobile. Il est tout de même conseillé de le regarder en VOSTFR pour une immersion optimale.

Pas de Mercedes, ni Ferrari

Si la plupart des équipes sont impliquées dans les épisodes, l’écurie Mercedes et Ferrari ont fermé leurs portes pour le documentaire, ce qui est une déception. Il s’agit pourtant des deux meilleures équipes de la compétition et aussi celles qui ont le plus grand budget. Mais nous verrons quand même le pilote britannique de Mercedes Lewis Hamilton remporter son cinquième titre mondial à l’issue du Grand Prix du Mexique.

Il est tout de même très intéressant de suivre les équipes dites  »du milieu de grille » qui ont un budget moins important mais qui ont les moyens de faire des résultats et ce malgré les galères. C’est le cas de Red Bull, Renault, Haas, McLaren et Force India (désormais Racing Point) qui raconteront leur chemin tout au long des épisodes.

Nous pouvons également suivre le parcours des pilotes. C’est le cas du Français Esteban Ocon qui raconte son quotidien et l’envie d’obtenir un volant pour la saison 2019. D’autres avaient la même ambition..

Une deuxième saison déjà en cours

Une seconde saison est déjà en préparation chez les producteurs : le tournage a débuté à l’occasion des essais hivernaux à Barcelone et prendra certainement fin à la fermeture du Championnat 2019 début décembre.

En attendant le bruit des moteurs à Melbourne dans une semaine, les fans de F1 peuvent regarder cette passionnante série-documentaire sur Netflix et sentir à nouveau l’odeur de la saison précédente, lorsque Fernando Alonso était encore parmi les pilotes de la grille…