À la uneActualitéFootSport

Disparition de Gérard Houllier, ancien sélectionneur des Bleus

Gérard Houllier — sélectionneur des Bleus, entraîneur de Liverpool, de l’OL et du PSG —est décédé ce lundi 14 décembre à l’âge de 73 ans.

Le football français et l’équipe a vécu une année affligeante. Déjà en mars, les Bleus perdaient Michel Hidalgo, leur sélectionneur entre 1976 et 1984. Aujourd’hui, c’est l’ancien sélectionneur de 1992 à 1993, Gérard Houllier qui décède à l’âge de 73 ans. L’homme venait d’être opéré de l’aorte dans un hôpital parisien la semaine dernière selon l’Équipe. Il souffrait depuis plusieurs années de fragilités cardiaques.

Moments de gloire avec les Reds et les Gones

Ce sont ces problèmes de santé qui avaient obligé Gérard Houllier à quitter son poste de manager à Liverpool, un rôle exposé qui restera probablement sa plus belle aventure entre 2001 et 2004. Les Reds avaient renoué avec leur grand passé européen en décrochant la Coupe de l’UEFA (2001) ainsi que la FA Cup (2001) et la League Cup (2004), tout cela sous les ordres du Français.

Gérard Houllier avait par la suite décidé de continuer son aventure auprès de l’Olympique Lyonnais. C’est sous son poste d’entraîneur que l’équipe a brillé autant au plan national avec deux titres de champion de France, mais également à moitié sur le plan européen avec l’arrivée en quart de finale de la Ligue des champions.

Ses débuts avec les Bleus

Pour la saison 1985-1986, Gérard Houllier s’est engagé avec le fameux Paris Saint-Germain. Il décroche alors le premier titre de champion de France du club. Un triomphe qui lui offre alors sa place auprès de l’équipe de France en tant qu’adjoint d’abord dès 1988, puis en tant que sélectionneur entre 1992 et 1993.

L’expérience de n’est pas révélée aussi glorifiante que ses exploits passés. Gérard Houllier est rapidement vu comme l’homme du cauchemar de France-Bulgarie au Parc des Princes, mais également une élimination choc en éliminatoires de la Coupe du monde aux États-Unis. “J’assume ma part dans cet échec mais je conteste quand même le fait de dire qu’aux yeux du grand public, je ne suis que cela. J’ai rencontré beaucoup de gens un peu partout en France, et heureusement ils ne me parlent pas de cela uniquement” avait déclaré l’ancien sélectionneur au Figaro en 2015 lors d’un entretien.

Reprise avec Liverpool : l’image du vieux sage du football

Les échecs n’ont pas arrêté Gérard Houllier. Il a rapidement rebondi dans le club de Liverpool où il dirigea plus de 300 matches. Grâce aux Reds, il obtient ce statut du vieux sage du football. Mais ses fragilités cardiaques l’ont rapidement obligé à lever le pied bien qu’il s’offrit un dernier challenge avec Aston Villa (2020-2011).

Par la suite, Gérard Houllier se met de plus en plus en retrait. Il devient le directeur sportif des New York Red Bulls en étant nommé “directeur mondial de la branche football” du géant de la boisson énergisante — auprès des clubs de Leipzig et Salzbourg notamment. “Sans mes ennuis de santé, je serais sûrement en Angleterre” avait-il avoué.

En 2016, son expertise pousse Jean-Michel Aulas à le recruter en tant que “conseiller extérieur” pour l’Olympique Lyonnais. Un rôle de l’ombre qui restera précieux pour Gérard Houllier alors que l’exercice du banc exposé à la pression l’avait rongé à petit feu.

Crédit : chaîné télévisée l’Équipe — émission “L’Équipe du Soir”

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInternational

Coup d'état au Soudan : les origines d'une crise politique

À la uneMédias

Barack Obama sera l'invité de Yann Barthès le 2 novembre dans "Quotidien"

À la uneActualitéFrancePolitique

Immigration : Emmanuel Macron veut un nouveau traité Europe-Afrique

À la uneSéries Tv

Choc : Taylor de retour dans Amour gloire et beauté mais incarnée par une nouvelle actrice

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux