À la uneActualitéHigh Tech

Drones : les notes de Radio VL sur le Parrot Bebop 2

Radio VL a testé et noté les différentes fonctionnalités du drone Parrot Bebop 2 FPV et a comparé ses évolution par rapport au Bebop drone 1.

Radio VL a testé et noté pour vous les différentes fonctionnalités du drone Parrot Bebop 2 FPV et a comparé ses évolution par rapport au Bebop drone 1. Maniabilité, autonomie, qualité d’image, stabilité, puissance, vitesse, rien n’échappe à l’œil implacable de la rédaction de Radio VL.

 

  • Maniabilité : 8/10

Le nouveau modèle de la marque Parrot bénéficie d’une maniabilité remarquable. Ultra léger (500g), le Parrot Bebop 2 FPV peut évoluer dans les conditions les plus extrêmes. Vous pourriez même lui faire explorer les glaces de l’océan arctique ! Il peut se piloter très simplement en Wi-Fi via un smartphone ou une tablette avec un rayon d’action de 300m. Mais avec sa télécommande Skycontroller Black Edition, son rayon d’action s’étend à 2 km !

Le Parrot Bebop 2 FPV, piloté par son Skycontroller Black Edition. Source : blog.parrot.com

Le Parrot Bebop 2 FPV, piloté par son Skycontroller Black Edition. Source : blog.parrot.com

D’une simple inclinaison du périphérique de pilotage (avant/arrière/droite/gauche), le Bebop2 met les gaz (60 km/h à l’horizontale, 21 km/h à la verticale), atteint sa vitesse maximale en 14 secondes et résiste à des vents atteignant 63 km/h ! Un appui sur le bouton ‘atterrissage’ et il enclenche la procédure automatique, quelle que soit son altitude.

  • Qualité d’image : 10/10

On a été tellement bluffé par la qualité d’image du drone qu’on n’a pas lésiné sur la note, comme vous pouvez le voir. Les images, enregistrées en full HD par une caméra embarquée à objectif fish-eye et stabilisée numériquement sur 3 axes, sont d’une parfaite fluidité et d’une clarté impressionnante.

CAMERA21

La caméra embarquée à objectif fish-eye, légèrement inclinée, permet de filmer à la verticale. Source : blog.parrot.com

De plus, l’on peut visionner les images du vol, retransmises en direct sur l’écran du périphérique de pilotage. D’un glissement de doigt, le pilote modifie numériquement l’angle de la prise de vue sur 180°. On peut donc voir ce qui se passe même sous le drone. Et comme les images (photos et vidéos) sont enregistrées en full HD, elles peuvent être téléchargées sur un smartphone/tablette ou un ordinateur.

Mais le must, c’est quand même le Skycontroller, qui se connecte, via HDMI, aux dernières générations de lunettes FPV (First Personal View). Accompagné d’un copilote, l’utilisateur profite alors d’une vue immersive du vol et visualise en direct les données télémétriques, comme s’il avait pris place à bord du Bebop2. Epoustouflant !

Grâce aux lunettes FPV connectée via HDMI, au Skycontroller Black Edition, l’utilisateur profite alors d’une vue immersive du vol et visualise en direct les données télémétriques, comme s’il avait pris place à bord du Bebop2. Source : community.parrot.com

Grâce aux lunettes FPV connectée via HDMI, au Skycontroller Black Edition, l’utilisateur profite alors d’une vue immersive du vol et visualise en direct les données télémétriques, comme s’il avait pris place à bord du Bebop2. Source : community.parrot.com

  • Autonomie : 7/10

Evidemment, rien n’est parfait et il est très difficile d’avoir une autonomie mirobolante sur ce type d’engin. Néanmoins, le Parrot Bebop 2 FPV fait beaucoup mieux que son prédécesseur, le Bebop drone 1. Alors que le Bebop 1 ne bénéficiait que de 11 petites minutes d’autonomie, le Bebop 2 FPV bénéficie de 25 minutes.

Ce progrès considérable est dû à une batterie beaucoup plus grosse de 2500 ampères, contre 1200 pour le précédent. Sachant que la lourdeur de la batterie est largement compensée par la puissance de propulsion du drone. Donc, on se doit de saluer ce grand progrès.

La batterie du Bebop 2 FPV,

La batterie du Bebop 2 FPV, de 2500 ampères, permet une autonomie de 25 minutes

Les principales évolutions du Bebop 2 par rapport au Bebop drone 1

La plus grosse évolution concerne l’autonomie (évoquée au-dessus). Passer de 11 à 25 minutes d’autonomie change considérablement la vie ! Autre évolution notable : la taille. Plus bodybuildé, le Parrot Bebop 2 FPV atteint les dimensions de 38,2 cm x 32,8 cm, contre 32 cm x 28 cm pour le Bebop 1.

Bebop 1 et 2

Les hélices ont elles aussi été bodybuildées, passant de 5,5 pouces à 6 pouces. Il fallait au moins ça pour propulser un bestiau de 500 grammes (le Bebop 1 ne pesait que 390 grammes).

Hélices Bebop 1 Hélices Bebop 2

*Les hélices du Bebop 1 en noir comparées à celles du Bebop 2 en rouge. Source : blog.parrot.com

Esthétique : 9/10

Autre évolution, le bouton LED lumineux à l’arrière du drone qui permet de localiser son drone dans l’obscurité. Auparavant, le Bebop drone 1 ne possédait qu’un simple bouton on/off à l’arrière.

Le bouton LED lumineux à l'arrière permet de repérer son bebop 2 FPV dans l'obscurité. Source : blog.parrot.com

Le bouton LED lumineux à l’arrière permet de repérer son bebop 2 dans l’obscurité. Source : blog.parrot.com

Robustesse : 8,5/10

Autres atouts, la fameuse lentille fish-eye de 180°, plus inclinée vers le bas que celle du Bebop 1, permet désormais de filmer à la verticale. Le Bebop 2 peut résister à des vents atteignant 63 km/h, contre 47,2 km/h pour le Bebop 1. En revanche, ce qui ne change pas, ce sont les 14 millions de pixels pour la partie vidéo sur chacun des modèles.

 

Related posts
À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... Hierro, un bon polar qui tient ses promesses

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

Le Disney Channel (La loi des séries s'la raconte) | La loi des séries #308

À la uneActualitéInternationalSanté

L'Inde, premier pays à interdire la cigarette électronique

À la uneBrèvesSéries Tv

Caïn saison 8 : 6 nouveaux épisodes marqués par le départ de Julie Delarme

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux