Un épilogue à couper le souffle. Digne de l’Eurovision avec sa séance de points pouvant faire basculer un classement jusqu’au dernier vote. Il est clair que peu d’observateurs s’attendaient à ce scénario d’une victoire du duo Madame Monsieur avec leur titre engagé « Mercy ». Il faut dire que le choix de France 2, d’opter pour un choix du candidat qui ira représenter la France à l’Eurovision en mai prochain à Lisbonne, par une sélection associant jurys internationaux et le choix des téléspectateurs, a été audacieux. 

Une finale à rebondissements

Parmi les huit candidats encore en lice pour obtenir leur billet pour représenter la France à l’Eurovision, le choix était ouvert et malgré tout assez difficile, tant les styles musicaux proposés étaient divers et variés. À côté des « stars » de télécrochets musicaux tels que Lisandro Cuxi,  grand favori depuis l’annonce-même de l’existence d’une émission pour sélectionner le candidat pour l’Eurovision, des artistes inconnus du grand public ont émergé, à l’instar d’Igit, avec sa chanson mélancolique Lisboa Jérusalem ou du jeune Max Cinnamon, qui du haut de ses 16 ans, a interprété Ailleurs, une chanson alliant modernité et sincérité.

Ce samedi soir était donc l’occasion de trancher entre ces « talents », comme les appelle Nikos dans le télécrochet de TF1. Trois principaux favoris semblaient recueillir la ferveur des fans et des jurés : Lisandro Cuxi avec sa chanson Eva, Madame Monsieur avec le titre Mercy et Emmy Liyana et l’entêtant OK ou KO. Chaque chanson ayant ses forces, les jurés internationaux, constitués des principaux chefs de délégations, ont positionné Lisandro Cuxi en tête de leurs choix avec 90 points sur 120 possibles, devant Emmy Liyana (82 points), alors que le duo Madame Monsieur comptait 22 points de retard sur la tête, avec seulement 68 points.

Lisandro Cuxi séduit les jurés internationaux et bascule en tête avant le vote des téléspectateurs

Malgré un retard important sur Lisandro Cuxi,  le duo a affirmé sa volonté d’y croire jusqu’au bout, comme on a pu le voir lors d’une interview en coulisses, juste après leur prestation, où le plus important pour eux était de recueillir l’adhésion du public sur une chanson engagée revenant sur le drame vécu par une jeune migrante, Mercy, qui a été sauvée lors d’une traversée de la Méditerranée.

De manière beaucoup plus décontractée et insouciante, Max Cinnamon, 16 ans, défendait une mélodie très fraîche et moderne, Ailleurs. Une prestation qui avait retenu l’attention de nombreux observateurs lors des demi-finales pour un garçon qui effectuait « sa première télé ». Son refrain en anglais, langue qu’il maitrise parfaitement ayant vécu une partie de sa vie en Australie avant de venir à Nice, était un atout de poids dans un concours où il faut surtout séduire les téléspectateurs et jurys étrangers. Cinquième du jury international, il était serein après sa prestation, attendant avec impatience le verdict final.

 

Madame Monsieur déjoue les pronostics grâce au public

Après un suspense qui a pris tout son sens avec la révélation des votes du public, en partant de l’artiste ayant recueilli le moins de voix pour finir par le préféré du public, fans et journalistes retenaient leur souffle. Alors que les prétentions d’Emmy Liyana se sont arrêté de manière prématurée en héritant de la sixième place du public (30 points), la voie semblait tracée pour Lisandro Cuxi. Max Cinnamon a terminé encore cinquième avec 36 points du public, sans afficher trop de regrets.

Igit nous délivre ses impressions à chaud après avoir interprété sa chanson Lisboa Jerusalem ©Tristan Alary / VL

Igit délivre ses impressions à chaud après avoir interprété sa chanson Lisboa Jérusalem ©Tristan Alary / VL

Au pied du podium, Igit aura réussi la prouesse de séduire avec une chanson qui  rappelle au souvenir du  vainqueur de la précédente édition de l’Eurovision. Fort d’une mise en scène sublime, cette balade délicate entre les villes d’Europe a sans doute eu le rang qu’elle méritait.

Les espoirs de Lisandro Cuxi anéantis par le vote du public.

Mais c’était sans compter sur le coup de tonnerre que provoquât l’annonce du troisième au classement du télévote. Lisandro Cuxi, le grand favori, s’arrête là, avec seulement 90 points. Lui dont la force était notamment de compter sur une forte communauté et une visibilité dans les médias sans commune mesure avec ses compétiteurs, a donc perdu son billet pour Lisbonne sur le choix du public. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, les supporters de Madame Monsieur ont compris qu’un coup pouvait se jouer. Plus que 2 places et encore 207 points à distribuer pour combler un retard de 94 points sur Lisandro Cuxi. Le suspens restait entier jusqu’à l’annonce du second choix du public, Ciao de Malo’, une émouvante mélodie accompagnée de la voix d’un interprète dont le style, le look et la voix sont des références parlantes à Michel Polnareff. La voie est libre pour Madame Monsieur, qui remporte la sélection nationale sous les applaudissements d’un public largement acquis à sa cause. C’est d’ailleurs cette cohésion avec le public qui ressort dans les premiers mots des représentants de la France à l’Eurovision 2018 lors de la conférence de presse.

Il ne restera plus qu’à espérer que cette chanson aux paroles engagées arrivera à réunir de nombreux suffrages à l’international. Le plus dur reste certainement à faire pour ce duo complice qui essayera de porter au plus haut les couleurs de la France à Lisbonne le 12 mai prochain.

Tristan Alary / Christophe Crepin