ActualitéHistoire

Egypte antique : comment se passait la momification des corps ?

La momification est une pratique ancienne qui remonte à des millénaires et qui a été utilisée par différentes civilisations à travers le monde pour préserver les corps des défunts. Cet art funéraire, souvent associé à l’Égypte ancienne, a également captivé l’imagination populaire à travers des représentations cinématographiques telles que les films de La Momie. Plongeons dans les mystères de la momification, un processus méticuleux et fascinant.

L’art de la momification

La momification était une pratique complexe et ritualisée qui visait à préserver le corps d’une personne décédée afin de faciliter son passage vers l’au-delà. L’Égypte ancienne est la civilisation la plus célèbre pour avoir perfectionné cet art. Le processus de momification était réservé principalement aux classes supérieures, en raison de son coût élevé. Cependant, il existait différentes méthodes de momification en fonction des moyens financiers de la famille.

Le processus de base impliquait plusieurs étapes. Tout d’abord, le cerveau était retiré par le nez à l’aide d’instruments spéciaux. Ensuite, les organes internes étaient prélevés, à l’exception du cœur, considéré comme le siège de l’âme. Le corps était ensuite traité avec des substances comme le natron, un mélange naturel de sels, qui agissait comme un agent desséchant. Après plusieurs semaines, le corps était lavé et embaumé avec des huiles parfumées avant d’être enveloppé dans des bandelettes.

Les films de La Momie : réalité et fiction

L’imagerie de la momification a été popularisée par des œuvres cinématographiques telles que les films de La Momie. Ces productions hollywoodiennes ont souvent pris des libertés artistiques pour créer des récits captivants et parfois fantastiques. Le film original de 1932, « La Momie », a présenté Boris Karloff dans le rôle de l’effrayant Imhotep, ramené à la vie après des millénaires de sommeil.

YouTube video

Les versions plus récentes, comme la franchise « La Momie » débutée en 1999 avec Brendan Fraser, ont apporté une touche d’action et d’aventure à l’histoire de la momification. Bien que ces films prennent des libertés avec la réalité historique, ils ont contribué à maintenir l’intérêt du public pour cette pratique ancienne.

Le rituel funéraire égyptien

Le processus de momification en Égypte ancienne n’était pas seulement une série d’actes techniques, mais aussi un rituel profondément spirituel. Les Égyptiens croyaient en la vie après la mort, et la préservation du corps était essentielle pour garantir une transition réussie vers l’au-delà. Les prêtres jouaient un rôle crucial dans le processus, effectuant des rituels religieux tout au long de la momification.

Le Livre des Morts, un guide spirituel, accompagnait souvent le défunt dans sa tombe, détaillant les prières et les incantations nécessaires pour assurer son voyage vers l’au-delà. Les hiéroglyphes sur les sarcophages et les tombes décrivaient les exploits de la personne décédée et servaient de guide spirituel pour les dieux.

YouTube video

L’héritage de la momification

Bien que la momification soit souvent associée à l’Égypte ancienne, d’autres civilisations ont également pratiqué des formes de préservation des corps. Les Incas au Pérou et les Chinois de l’Antiquité ont également développé des méthodes de préservation, bien que moins complexes que celles des Égyptiens.

L’héritage de la momification continue d’intriguer les archéologues et les historiens. Les corps momifiés découverts fournissent des informations cruciales sur les croyances religieuses, les pratiques funéraires et même la vie quotidienne de ces civilisations anciennes.

La momification, bien qu’associée à l’Égypte ancienne, est un phénomène qui a transcendé les frontières temporelles et géographiques. Les films de La Momie, tout en prenant des libertés artistiques, ont contribué à maintenir l’intérêt du public pour cette pratique fascinante. Le processus méticuleux de préservation des corps en Égypte ancienne, ancré dans des croyances spirituelles profondes, continue d’intriguer et de captiver, nous permettant de jeter un regard fascinant sur notre passé funéraire.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
ActualitéCinémaMusique

5 artistes partis trop tôt

ActualitéSéries Tv

Fiction française 2023 - 2024 (ép. 1) : quelle est la réussite de la saison ?

ActualitéSéries Tv

10 choses à savoir sur Les Totally Spies

ActualitéMédiasMusique

5 dates clés dans la carrière de Kendji Girac

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux