À la uneInternational

En Allemagne, une hausse des infections a été constatée

Allemagne

L’Allemagne a débuté son confinement progressif le 20 avril dernier. Le week-end du 9 mai a décelé quatre nouveaux foyers de contaminations au Coronavirus. Cela pousse les autorités nationales et régionales à revoir leurs règles de déconfinement.

Alors que l’Allemagne a lancé son déconfinement le 20 avril en rouvrant une grande partie des établissements “non-indispensables” à la vie de la nation et également certains collèges et lycées, trois nouveaux foyers d’infections sont apparus. Ces foyers se trouvent dans les régions de Rhénanie du Nord-Westphalie à Coesfeld, la Schleswig-Holstein ainsi qu’en Thuringe. Ces contaminations ont eu lieu dans une maison de retraite ainsi que dans deux abattoirs. Les conditions sanitaires douteuses des deux abattoirs sont mises en cause.

A lire aussi : Déconfinement en Allemagne : quelles sont les mesures prises ?

L’Institut national de virologie Robert Koch, qui surveille l’évolution de la pandémie, a rapporté dimanche une hausse du taux d’infection, repassé autour de la zone considérée comme potentiellement dangereuse, de 1 à 1,1. Cela a poussé certains Länder à reconfiner leur population au niveau régional voire local en fonction de la gravité de la situation.

Toutefois, l’Institut a prévenu qu’il était encore tôt pour en tirer des conclusions mais que les chiffres seront “attentivement surveillés”. Il faut préciser que le pays compte 169 218 personnes infectées et 7 395 morts, soit des chiffres inférieurs comparés à ses voisins européens.

Les citoyens manifestent contre un déconfinement jugé “lent”

Ce samedi, de nombreux Allemands ont manifesté leur mécontentement contre les mesures de restrictions en se rassemblant à Berlin, Cologne, Francfort, Munich et Stuttgart. Ces derniers ont pesté contre les restrictions du port du masque dans les commerces et les transports en commun. De plus, ils souhaitent un retour à la vie normale assez rapidement.

Bien que les manifestants étaient au-delà de la limite autorisée pour un rassemblement, les policiers ne sont pas intervenus.

Cependant, ce retour à la vie d’avant le confinement n’arrivera pas de sitôt. De ce fait, les frontières sont fermées jusqu’en septembre minimum. Et personne ne sait combien de temps dureront les gestes barrières primordiaux pour éviter la propagation du virus.

Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Bobby Lashley, le futur champion WWE?

À la uneActualitéEconomieEnvironnementFranceMédiasPolitiqueSantéSociété

Convention citoyenne pour le climat : dernière séance pour clôturer l'aventure

À la uneFootSport

Ligue 1 : Jorge Sampaoli, le loco 2.0 de l'OM

À la uneFrance

Un homme de 88 ans flashé à 191 km/h au lieu de 110

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux