À la uneActualitéEconomieFranceSociété

Envoyé Spécial : coronavirus au travail et violences policières

VIOLENCES POLICIÈRES : QUELLE JUSTICE ? 

Au cœur des débats depuis l’affaire Georges Floyd, les violences policières ne datent pas d’hier. Envoyé Spécial s’est replongé dans le contexte des manifestations des Gilets Jaunes, où elles n’ont pas manquées.

Dans ce premier reportage consacré aux violences policières au sein de l’hexagone, Envoyé Spécial s’immisce dans les récits d’hommes et de femmes qui ont subis des violences émanants de la police dans le cadre des manifestations des Gilets Jaunes. Des récits aussi bouleversants que révoltants.
Premier témoignage, celui de Maxime et Manon, qui furent violemment matraqués dans le Burger King de l’avenue de Wagram (Paris), désormais célèbre pour les violences policières qui s’y déroulèrent ce soir de décembre 2018, après une journée de manifestations des gilets jaunes. Le couple, traumatisé, se replonge pour l’émission dans les images angoissantes filmées ce soir là.
Plus loin, c’est au tour de Maria et Ilyès de se livrer à visage dissimulé aux caméras d’Envoyé Spécial. Les deux jeunes gens arpentent la rue de la Glace (Marseille) où ils furent quelques mois plus tôt encerclés par la police, à nouveau dans le cadre d’une manifestation des gilets jaunes, alors qu’ils se baladaient tranquillement en pleine cité phocéenne, avant d’être roués de coups. Un drame d’abord révélé par Médiapart, qu’Envoyé Spécial a pu décrypter.
Enfin, c’est au cas de Mélanie d’être passé au crible, elle dont la plainte fut classée sans suite alors qu’une vidéo montre explicitement que la jeune femme s’est faite agresser dans le dos par un policier, tombant inconsciente, alors qu’elle ne présentait aucun danger.
Trois témoignages qui poseront plus de questions qu’ils n’amèneront de réponses, sur des enjeux de taille : l’indépendance de la justice, le travail de l’IGPN ou encore les violences policières demeurées impunies…
C’est pourquoi Envoyé Spécial a aussi donné la parole à ceux qui sont pointés du doigt : les policiers et les magistrats. À travers des documents dont l’émission a pu se procurer des copies, ou des entretiens comme celui de la directrice de l’IGPN, la « police des polices » ou celui du Procureur de la République de Paris, le programme d’investigation de France 2 a souhaité faire entendre aux téléspectateurs un autre son de cloche, qui pourront eux-mêmes juger de sa crédibilité.

Alternant les témoignages des victimes et les justifications des acteurs de la police et de la justice, ce reportage sillonne le passé récent des violences policières en France durant la crise des Gilets Jaunes. Une investigation efficace pour que ce genre de pratiques cesse le plus rapidement possible, dans l’intérêt de tous. Ainsi qu’une tribune inespérée pour les victimes dont la voix n’a pas été assez entendue, pour que justice soit rendue.

RÉVOLUTION AU TRAVAIL

Dans un contexte de déconfinement et de retour au travail, Envoyé Spécial nous emmène au cœur de l’industrie française « post-coronavirus », où une sorte de révolution s’est mise en place. Une révolution sanitaire, mais aussi psycho-sociologique et économique. L’occasion de découvrir la réalité du terrain, après une crise inédite.

C’est d’abord tout le protocole sanitaire mis en place par les entreprises qui est passé au crible, entre salariés ou entre commerçants et clients. Un bouleversement de taille qui impacte à tous les échelons. Des consignes sanitaires que les patrons s’efforcent de faire respecter, parfois à n’importe quel prix, mais qui s’avèrent parfois difficiles à mettre en pratique. De la création d’un poste de responsable de la sécurité sanitaire dans une entreprise de Normandie, dont le rôle pourrait passer d’incitatif à punitif, au protocole sanitaire coûteux et contraignant mis en place dans un salon de manucure, Envoyé Spécial présente les conséquences du coronavirus sur le fonctionnement des entreprises, qui en est parfois chamboulé.
Tous les secteurs, à tous les niveaux, connaissent donc une petite révolution au sein du monde de l’entreprise. Une révolution dont certains souhaitent s’accommoder, jusqu’à même en tirer un profit bénéfique pour tous. C’est notamment le cas de Fanny, chef d’entreprise tombée sous le charme du télé-travail, qui a quitté ses locaux pour se tourner vers le co-working. Ou encore celui du manager d’une entreprise en aéronautique, qui souhaite profiter de ce déconfinement pour mettre l’accent sur le suivi psycho-sociologique de ses collègues. Des hommes et des femmes qui souhaitent tirer les leçons de cette crise liée à l’épidémie du coronavirus pour entamer une mutation du quotidien dans l’entreprise. Des initiatives louables, qui peuvent parfois frôler l’illégalité.

Mais la révolution n’est pas seulement sanitaire : elle est aussi économique. Certains secteurs ont grandement soufferts de la crise, et les conséquences peuvent s’avérer catastrophiques pour leur entreprise. C’est notamment le cas de Yann et Nancy, un couple de restaurateurs qui s’est lancé dans un projet original, celui d’un restaurant américain atypique. Envoyé Spécial suit ce couple durement touché par la crise, qui pourrait bien voir son rêve américain tourner court. C’est aussi le cas d’un salon de manucure, filmé par les caméras de l’émission, qui doit naviguer entre le protocole sanitaire et ses conséquences dans la pratique sur le quotidien du salon et sur ses revenus. C’est toute une recherche d’équilibre entre précautions sanitaires et volonté de performances commerciales suite à une crise économique majeure qu’Envoyé Spécial nous fait découvrir à travers ces reportages.

Protocole sanitaire, relation client-commerçant, contrôle psychologique des salariés, avenir du télé-travail… L’émission passe en revue les principaux bouleversements liés à la crise du COVID-19 et au confinement, dans des secteurs aussi variés que les salons de manucure, l’aéronautique ou l’électronique. Une investigation au cœur du travail des français, embarqué dans une métamorphose d’ampleur accélérée par cette crise sans véritables précédents. Des reportages instructifs sur la réponse des travailleurs français au coronavirus et sur l’avenir du monde du travail.

Envoyé Spécial, diffusé jeudi 11 juin à 21h05 sur France 2. Une émission présentée par Élise Lucet. Reportages et enquêtes de Nathalie Gros, Guillaume Viart, Élise Menand, Benoît Sauvage, Pierre Monégier et Kristian Autain.

About author

Journaliste à VL Média, Bordeaux
Related posts
À la uneSéries Tv

Fiction française : Notre bilan de la saison 2020 - 2021

À la uneFrancePolitique

Un candidat des listes du RN se retire après avoir « infiltré » le parti

À la uneInternational

Un coiffeur pakistanais "allumé" vous coiffe au chalumeau et au hachoir

À la uneMode

La réouverture du Musée Yves Saint Laurent

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux