Le cannabis est la drogue la plus consommée en France, avec plus d’un million de fumeurs réguliers. A 17 ans, un jeune sur deux y a déjà goûté. Elle est au coeur de nombreux trafics, donc certains mêlant également des policiers. Liaisons dangereuses entre flic et indic, trafic et missions clandestines : le service de lutte antidrogue aurait-il été le premier importateur de cannabis en France ? Envoyé Spécial a enquêté sur le sujet.

L’Etat, principal importateur de drogue en France ?

Le 17 octobre 2015, sept tonnes de résine de cannabis sont découvertes dans trois camionnettes garées en plein Paris, ce qui provoquera la chute de François Thierry, le patron de la lutte antidrogue. Il aurait importé pendant 6 ans, des dizaines de tonnes de cannabis avec l’aide de Sofiane Hambli, un baron de la drogue personnellement recruté par le propre patron des stups. Chaque année, environ 400 tonnes de cannabis entrent en France, et une partie de cette drogue serait acheminée au nom de la Police, un énorme problème.

François Thierry, pressenti futur grand

On l’annonçait comme un futur grand : « Pour moi il faisait partie de ces jeunes commissaires, plein d’allant, plein d’énergie, plein d’enthousiasme […] il était bien noté, il était rigoureux » s’exprime Martine Monteil, ancienne directrice centrale de la police judiciaire. Cette affaire des sept tonnes de résine de cannabis aurait pu être l’heure de gloire de sa carrière, mais cela l’a descendu. Envoyé Spécial – Scandale chez les stups, un reportage réalisé par Vincent Manniez, diffusé le 14 juin à 20h55 sur France 2.