À la uneCinéma

Est-ce que ce sont de vrais avions de chasse dans Top Gun ?

vrais avions Top Gun Maverick Tom Cruise cinéma

Beaucoup de personnes se posent la question sur les réseaux sociaux : les avions de chasse présents dans Top Gun : Maverick sont-ils réels ?

Nous le savons tous ici, Tom Cruise est un fanatique de cascades en tout genre. Plus c’est risqué, plus l’acteur américain se réjouit. Mais alors que Top Gun 2 bat actuellement des records dans les salles de cinéma, nombreux d’entre vous se demandent si les avions utilisés dans les scènes d’action du film sont bel et bien réels ou ont-ils simplement été reconstitués dans l’idée de recréer des décors réalistes ? VL vous répond.

YouTube video

C’est quoi Top Gun 2 / Top Gun : Maverick ? Après avoir été l’un des meilleurs pilotes de chasse de la Marine américaine pendant plus de trente ans, Pete “Maverick » Mitchell continue à repousser ses limites en tant que pilote d’essai. Il refuse de monter en grade, car cela l’obligerait à renoncer à voler. Il est chargé de former un détachement de jeunes diplômés de l’école Top Gun pour une mission spéciale qu’aucun pilote n’aurait jamais imaginée. Lors de cette mission, Maverick rencontre le lieutenant Bradley “Rooster” Bradshaw, le fils de son défunt ami, le navigateur Nick “Goose” Bradshaw. Face à un avenir incertain, hanté par ses fantômes, Maverick va devoir affronter ses pires cauchemars au cours d’une mission qui exigera les plus grands des sacrifices.

Une diversité d’avions de chasse réquisitionnés

Dans une volonté de donner plus de crédibilité, Joseph Kosinski avait chargé Jeremy Hindle, son chef décorateur sur le film, de réussir à se procurer de véritables avions de chasse. Si la tâche ne fut pas une mince affaire, elle a tout de même été brillamment réussie. Pour ce faire, l’équipe de Top Gun a dû faire appel au musée Air and Space, basé à San Diego. Ils recherchaient activement un modèle ressemblant le plus possible à un F-14 Tomcat (plus en circulation aux États-Unis). Ces derniers sont alors tombés sur un modèle similaire, l’ont démonté puis l’ont transporté jusqu’au lieu de tournage pour finalement le reconstituer sur place. Un périple mouvementé sachant qu’après il a fallu le rendre opérationnel.

On devait par exemple le rendre assez opérationnel pour que le cockpit puisse s’ouvrir (…) La Navy a tout fait pour nous aider à faire ce film, c’était incroyable.

Jeremy Hindle pour Variety, cité par Première

Ce n’est pas tout puisqu’un avion de chasse seul, évidemment, ne suffisait pas. Pour un long-métrage de prestige tel que Top Gun, cela demandait davantage de diversité. Ainsi, une vingtaines d’autres avions ont été commandés à l’armée américaine : « Nous les avons collectés à travers tout le pays, car pour le coup, ces avions fonctionnent bien, ils volent, font toujours leur boulot« . Le seul hic ? Impossible pour l’US Navy de laisser piloter les acteurs, en raison du prix des modèles avoisinant les 70 millions de dollars chacun. Les commandes des engins étaient donc gérés par de vrais pilotes tandis que les comédiens se trouvaient à l’arrière.

Néanmoins, un seul aéronef dans Top Gun a été facile à trouver. Il s’agit du North American P-51 Mustang, l’avion privé de Tom Cruise. C’est d’ailleurs l’acteur en personne qui le pilote dans le film.

À lire aussi : Le carton plein de Top Gun : Maverick au box office

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette 2ème soirée des Battles ?

À la uneMédias

The Voice : est-ce que Vernis Rouge faisait déjà le buzz quand elle a été éliminée ?

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

À la uneSéries Tv

Mallaury Nataf : "J'ai passé 6 ans dans la rue" (Le miel et les abeilles)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux