À la uneInternationalMédias

Est-ce que la Russie va pouvoir participer au prochain concours de l’Eurovision ?

Eurovision Russie 2022 décision participation

Mercredi dernier, la chaîne ukrainienne UA : PBC a appelé la présidente de l’Union européenne de radio-télévision (UER) à exclure la Russie de l’Eurovision.

Cette année, la prochaine édition de l’Eurovision doit se tenir le 14 mai prochain à Turin en Italie. Mais en plein contexte d’invasion de l’Ukraine par les soldats de Vladimir Poutine, la Russie pourra-t-elle participer au concours ? C’est la grande question à laquelle ont dû faire face les organisateurs du télécrochet ces derniers jours.

Mercredi 23 février, la télévision publique ukrainienne UA : PBC a contacté Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions mais également dirigeante de l’Union européenne de radio-télévision (UER), l’instance organisatrice de l’Eurovision. Elle a ainsi fait la demande d’exclure la Russie de la compétition, en réponse à l’attaque russe que le pays subit depuis quelques jours. « Plus précisément, le média ukrainien a exigé que ses équivalents russes, dont Channel One et VDTRK, soient exclus de l’Union européenne de radiotélévision (UER)« , rapporte 20 Minutes, qui a eu écho du courrier envoyé par la chaîne.

Une réponse immédiate

Si la demande de la chaîne publique était légitime, le conseil d’administration de l’UER n’a pas tardé à rendre son verdict. Résultat ? Aucun artiste russe ne participera pas à l’Eurovision 2022. « La décision reflète la crainte que, compte tenu de la crise sans précédent en Ukraine, l’inclusion d’une candidature russe dans le concours de cette année ne jette le discrédit sur le concours« , ont déclaré ce vendredi les organisateurs dans un communiqué.

Avant d’ajouter : « L’UER est un organisme membre apolitique engagée à défendre les valeurs du service public (…) Nous restons déterminés à protéger les valeurs d’une compétition culturelle qui promeut les échanges et l’entente internationale, rassemble les publics, célèbre la diversité à travers la musique et unit l’Europe sur une même scène« . Un changement de décision qui va totalement à l’encontre de la déclaration faite par l’alliance médiatique ce matin, prônant pour un maintien de la participation de la Russie au concours de chant.

À lire aussi : C’est quoi les accords de Minsk, “rompus” par Vladimir Poutine ?

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

À la uneFaits DiversInternational

Traque de Mohamed Amra : c’est quoi la “notice rouge” émise par Interpol ?

À la uneMédias

Que s’est-il passé sur le plateau de Touche pas à mon poste ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux