À la uneSexe

Est-ce que se masturber améliore les performances sportives ?

À la suite des déclarations du champion du monde de boxe Tyson Fury, la marque de sextoys masculins ArcWave a interrogé des experts sur le lien entre la masturbation et le sport chez les hommes.

Y a-t-il réellement un lien entre la masturbation et l’amélioration de ses performances sportives ? C’est du moins ce qu’a récemment affirmé le célèbre boxeur britannique Tyson Fury. « Je mets la plupart de mon succès sur le compte de la masturbation sept fois par jour« , a déclaré le champion du monde dans l’émission The Pat McAfee. Selon lui, cette pratique lui permettrait de « se charger » en testostérone ainsi que de renforcer la puissance dans ces mains. Ce n’est pas la première que le sportif valorise des sujets tabous de ce genre.

YouTube video

Afin de vérifier la véracité de ces propos, Arcwave, grande marque érotique pour hommes, s’est penché sur le sujet en posant la question à différents sexologues et coachs sexuel.

Un geste de bien-être

« La masturbation est définitivement très bénéfique et c’est quelque chose que je recommande souvent à mes patients« , approuve le Dr. Christopher Ryan Jones, sexothérapeute et psychologue clinicien. Si sept fois par jour peut sembler énorme, ce spécialiste conseille aux personnes de « se masturber autant qu’elles le souhaitent » à condition qu’elles puissent « travailler ou étudier normalement » et « gérer correctement leurs relations et leurs responsabilités« . En effet, se faire plaisir en solitaire « réduit considérablement le stress » en plus de procurer « la sensation de bien-être procurée par les endorphines« , appuie le sexpert Calum McSwiggan.

Selon une étude menée par Arcwave en coopération avec Appinio, le pourcentage d’hommes se masturbant au minimum une fois de façon hebdomadaire est égal à 57%. La moyenne française, quant à elle, était de 4,38 fois par semaine en juillet 2021.

« La masturbation augmente le taux de testostérone »

Si certains spécialistes confirment bien que la masturbation stimule l’hormone mâle sécrétée par les testicules, ils n’affirment pas scientifiquement les propos du sportif britannique. C’est le cas de Sergio Fosela, sexologue basé en Espagne : « La masturbation augmente le taux de testostérone au moment de la stimulation sexuelle (…) mais il est important de noter que ce taux est également le résultat d’autres facteurs liés à la santé générale : alimentation saine, aliments riches en zinc, perte de poids, entraînement pour développer sa force et de haute intensité, vie sexuelle active etc« . « Si quelqu’un entend cela et se dit : « Wow, si je me masturbe 7 fois par jour, je peux me battre comme Tyson Fury », évidemment, non, cela n’arrivera pas »« .

Néanmoins, le coach sexuel relève de l’importance de la masturbation lorsqu’on pratique un sport. « La fréquence doit vraiment dépendre du type de sport pratiqué« , suggère-t-il. Avant d’ajouter : « Dans la boxe par exemple, il serait plus efficace de se masturber davantage une semaine avant la compétition et de s’abstenir jusqu’à ce jour pour profiter d’un pic de testostérone (…) Mais dans d’autres sports où la concentration est essentielle, se masturber quelques heures avant peut permettre une libération plus immédiate d’endorphines et de sérotonine indispensables pour rester détendu« .

À lire aussi : Bientôt des « blind dates » sur Tinder ?

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette 2ème soirée des Battles ?

À la uneMédias

The Voice : est-ce que Vernis Rouge faisait déjà le buzz quand elle a été éliminée ?

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

À la uneSéries Tv

Mallaury Nataf : "J'ai passé 6 ans dans la rue" (Le miel et les abeilles)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux