À la uneActualitéFranceInternational

Et François Hollande rencontra Fidel Castro

Cette visite avait été annoncée mais rien n’était certain, finalement François Hollande a rencontré Fidel Castro, le leader de la révolution cubaine, avant de s’envoler pour Haïti. 

Personne n’y croyait et pourtant François Hollande a finalement rencontré Fidel Castro hier à la Havane. La nouvelle était tombée dans la matinée : « le commandant en chef » recevra bien le président de la République française. Cette rencontre était hautement symbolique. L’homme de presque 90 ans n’était pas apparu en public depuis quelques temps suite à ses problèmes de santé. Les deux hommes avaient déjà dû s’entrapercevoir lors de l’enterrement de François Mitterrand en janvier 1996.

La rencontre s’est déroulée dans la résidence de Fidel Castro vers 15h (heure locale, 21h à Paris), ce dernier, accompagné de sa femme et de ses deux fils, a reçu le président français. L’ancien président du Sénat, le socialiste Jean-Pierre Bel nommé envoyé spécial à Cuba, accompagnait F. Hollande.

La rencontre a duré près de 50 minutes pendant lesquelles Fidel Castro a beaucoup parlé et a notamment précisé qu’il se renseignait sur Internet alors qu’à Cuba l’accès à la toile est presque inexistant et que la liberté de l’information est minime. Il a également exprimé une « certaine reconnaissance » envers la France et a évoqué François Mitterrand qu’il avait pu rencontrer. Puis, ils ont parlé de l’actualité comme le sommet sur le climat à Paris de décembre prochain (COP21, Conférence des Nations Unies pour les changements climatiques). Durant la rencontre, c’est le fils de Fidel Castro qui a immortalisé cet instant.

Suite à sa rencontre, François Hollande a qualifié Fidel Castro de « très informé » et « très alerte ». Il souhaitait le rencontrer car Fidel Castro est un homme « dans l’Histoire ».

François Hollande a également ajouté à propos de cette visite « s’il fallait passer par Cuba, pour faire le rassemblement de la gauche… Ce voyage n’avait pas ce sens là ». Pourtant rappelons que le leader cubain a longtemps fasciné une partie de la gauche française mais pas François Hollande qui avait fortement critiqué le régime castriste, qu’il a qualifié de « dictature », dans une tribune en 2003.

Cependant cette visite a suscité quelques critiques notamment de la part de certains opposants au régime.

Fidel Castro, surnommé le Líder Máximo, a été l’initiateur de la révolution cubaine de 1959 avec notamment l’argentin Ernesto Guevara, surnommé Che Guevara.

CheLaCoubreMarch

Fidel Castro à l’extrême gauche et Ernesto Guevara dit le « Che » au centre 

La révolution cubaine de 1959 avait permis de renverser le régime de Fulgencio Batista, soutenu par les Etats-Unis d’Amérique, et de mettre en place un régime communiste sur l’île de Cuba.

Après 30 heures de visite officielle, François Hollande s’est envolé pour Haïti, ancienne colonie française (Saint-Domingue) qui a pris son indépendance en 1804, où l’épineuse question de la dette de la France envers Haïti l’attend…

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la unePolitiqueSéries Tv

Une série est en préparation sur Brigitte Macron

ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... le pilote de Vinyl, réalisé par Martin Scorsese (HBO)

ActualitéCinéma

5 films à revoir dans la carrière de Jean-Marie Poiré

ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... La vie devant elles saison 1 (France.TV)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux