À la uneActualitéInternational

Etats-Unis: l’espionnage en permanence

L’Autriche accuse l’Allemagne de l’espionner au profit des services des Etats-Unis. Divulguées par le quotidien allemands Bild, ces informations ont poussé le gouvernement autrichien à porter plainte contre X, mardi 5 mai.

L’Autriche réclame des “explications”. Bild, le journal le plus vendu et le plus lu de l’Allemagne, a accusé, sur la base de documents confidentiels, les services de renseignements allemand et notamment Bundesnachrichtendienst (BND) de l’espionnage du gouvernement autrichien.

Après le groupe Airbus qui a porté plainte la semaine dernière pour espionnage économique, le quotidien allemand indique, dans son édition du 2 mai, que les services allemands auraient procédé à d’autres mises sous écoute et aurait cette fois-ci ciblé l’Autriche, pour le compte des Etats-Unis. De fait, les services allemands auraient transféré les données à leurs homologues américains, mais auraient également conservé et analysé les informations recueillies pour leur propre usage.

« Les Etats-Unis pourraient utiliser des cyberarmes dans le cadre d’opérations militaires", d'après le New York Times

« Les Etats-Unis pourraient utiliser des cyberarmes dans le cadre d’opérations militaires”, d’après le New York Times

Cette nouvelle affaire de mise sous écoute présumée fait aussi écho aux révélations faite le 24 avril par les journaux Spiegel et Süddeutsche Zeitung, dévoilant que le BND menait la politique d’espionnage pendant des années et espionné des entreprises européennes mais aussi près de 2000 personnes travaillant dans des institutions et gouvernements européens, dont la France.

L’agence de presse Austria Presse Agentur a précisé que le parquet de Vienne a été saisi pour ces faits de “renseignement secret au détriment” du pays. La ministre de l’intérieur autrichienne, quant à elle, réclame “des éclaircissements complets” de la part de son voisin allemand. Celui-ci, par l’intermédiaire du procureur générale affirmé le 1er mai, avoir lancé une instruction afin de vérifier l’existence ou non d’un délit.

Cette nouvelle affaire relance la polémique de l’espionnage de la part des Etats-Unis, l’une des fonctions de la NSA, faisant partie intégrante du pouvoir militaire américain. En effet, depuis 2014, le directeur de la NSA est chargé des opérations numériques offensives qui accordent aux Etats-Unis l’utilisation “des cyberarmes dans le cadre d’opérations militaires ordinaires, au même titre que des missiles de croisière ou des drones”, d’après les informations de New York Times de 20 juin 2014. Ainsi, même si on peut penser qu’aujourd’hui tous les Etats s’espionnent, il ne faut pas oublier qu’aucun parmi eux ne possède de réseau d’espionnage aussi large et que les Etats-Unis modernisent leurs services et leurs systèmes de surveillance globale en permanence.

A lire aussi:

http://www.radiovl.fr/lallemagne-accusee-despionnage-contre-la-France/

http://www.radiovl.fr/nsa-recrute-via-twitter/

 

 

 

Related posts
À la uneE-SportFormule 1Pop & GeekSport

[INTERVIEW] Hydro & Depielo, les ''French Youtubers'' 100% F1 et SimRacing

À la uneActualitéCinémaCulture

Mon Chien Stupide : Coup de cœur pour la crise de la cinquantaine

À la uneActualitéCultureFestivalFranceMusiquePolitique

5 raisons pour lesquelles on a kiffé la Fête de l’Humanité

À la uneActualitéBons PlansSoiréesSortiesSport

Noc’turne by VL : Nos conseils pour gagner vos paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux