Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

ÉtudiantVie Étudiante

Etudiants : comment gérer votre budget ?

Être étudiant, c’est acquérir une nouvelle indépendance après toute une vie passée chez papa et maman. Vous avez le sentiment d’être libre, de pouvoir faire ce que vous voulez. Mais qu’en est-il de vos finances ? Souvent, les étudiants ne roulent pas sur l’or… Entre le logement, les courses, les affaires scolaires, le shopping et les sorties, les dépenses s’accumulent vite. Et sans une gestion raisonnable de votre argent, vous risquez de vous mettre rapidement dans une situation difficile. Appliquez donc ces 4 conseils pour apprendre à gérer votre budget d’étudiant.

  1. Calculez votre revenu net

En parallèle de vos études, vous avez peut-être un job étudiant ou un stage rémunéré qui vous aide à financer vos dépenses. Vous pouvez également disposer d’un revenu provenant de vos parents, de subventions, de bourses d’études ou de prêts. 

La somme de toutes ces entrées d’argent (après déduction des impôts) constitue votre revenu mensuel net. La première étape de la création de votre budget consiste à calculer ce revenu. Vous saurez alors ce que vous pouvez vous permettre de dépenser.

Cela vous aidera notamment si vous envisagez de souscrire un prêt pour financer une dépense importante. Dans ce cas, veillez à comparer plusieurs offres en amont. Cela vous permettra de trouver un crédit avec des conditions qui vous seront plus favorables.

  1. Listez vos dépenses mensuelles

Naturellement, il faut ensuite dresser la liste de toutes vos dépenses mensuelles. Voici quelques dépenses courantes liées aux études supérieures :

  • Fournitures scolaires (manuels, appareils électroniques…).
  • Cotisations associatives.
  • Loyer et charges (appartement, résidence étudiant, internat…). 
  • Services publics (électricité, eau, gaz…).
  • Téléphone, internet et autres abonnements mensuels (streaming, musique…)
  • Courses alimentaires et non alimentaires.
  • Transports (essence, train, bus…).
  • Remboursements de prêts (étudiant, auto et personnel). Assurances (santé, logement et automobile). 
  • Loisirs et sorties (restaurant, cinéma, voyages, vêtements, club de gym…).

Enfin, bien que les versements sur un compte d’épargne ne constituent pas une dépense en soi, mieux vaut les inclure dans vos dépenses mensuelles. Ainsi, vous penserez à mettre de l’argent de côté de façon régulière. C’est essentiel pour votre avenir !

  1. Différenciez vos dépenses fixes et variables

Maintenant, vous devez classer vos dépenses en deux catégories : fixes et variables.

Les dépenses fixes sont les factures inévitables, que vous devez payer systématiquement. Par exemple : manuels scolaires, loyer, courses, transports, assurances ou encore remboursement de prêts.

Quant aux dépenses variables, elles sont plus flexibles et contrôlables. Elles comprennent souvent les divertissements, comme un abonnement à une salle de sport, un voyage, une sortie au bar ou du shopping.

Si votre revenu diminuait, vous pourriez toujours réduire voire supprimer ces dépenses variables. Tandis que les dépenses fixes restent incompressibles.

  1. Faites des ajustements

Enfin, une fois que vous avez chiffré vos revenus nets, ainsi que vos dépenses fixes et variables, vous pouvez les comparer. Les chiffres concordent-ils ? Avez suffisamment de recettes chaque mois pour couvrir tous vos frais ?

Si votre style de vie est supérieur à vos moyens, il est temps de faire des ajustements.  A ce niveau, il n’existe que deux solutions : gagner plus d’argent ou en dépenser moins

Dans le premier cas, vous pouvez travailler davantage en dehors de vos cours. Et pour la seconde option, il s’agit de diminuer voire éliminer les dépenses superflues.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneÉtudiant

18.5/20 au bac et pas de mention, c’est possible ?

ActualitéÉtudiantFranceVie Étudiante

Où étudier à Paris cet été ?

Étudiant

3A, l’école de management qui vous forme aux métiers qui ont du sens

ActualitéÉtudiantVoyages

Top 5 des astuces pour étudier à l’étranger

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux