Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

ActualitéVoyages

C’est quoi la “tourismophobie” qui gagne les grandes villes du monde ?

A l’approche des vacances d’été, de nombreuses villes notamment balnéaires vont voir arriver des milliers de touristes. Au point de développer de la tourismophobie.

La tourismophobie, c’est tout simplement le rejet du tourisme de masse. La lassitude des habitants face à l’arrivée massive de tourisme. Ce phénomène touche de plus en plus les villes balnéaires ou maritimes. Effectivement, à l’arrivée des vacances d’été, le calme qui règne le reste de l’année est souvent remis en cause par l’arrivée de milliers de touristes. C’est le cas notamment à Marseille, où la ville est occupée à 80% chaque été. La conséquence ? Du bruit, de la foule, des embouteillages. Ce phénomène est aussi valable pour les petites villes très prisées par le tourisme. Ramatuelle, Saint Tropez mais aussi les villes des stations de ski, où ce phénomène se produit l’hiver.

Paradoxe

Pourtant, le tourisme est primordial pour certaines villes. Des milliers de touristes génèrent énormément de revenus, que ce soit à la ville mais aussi aux commerçants. Pour les hôteliers, restaurateurs, gérants de campings ou de bases de loisirs par exemple, le tourisme de masse est une aubaine. C’est pendant ces périodes de fortes activités qu’ils font leurs meilleurs chiffres. Ainsi, l’absence de touristes les condamnerait à la fermeture. Ici réside le paradoxe, car l’afflux de touristes est un véritable calvaire pour certains habitants. Le Sud de la France fait souvent face à des pénuries d’eau, et le tourisme ne fait qu’aggraver la situation.

Le tourisme de masse est aussi mauvais pour l’environnement. En effet, dans les zones protégées, le passage récurent de touristes dégrade la nature. Le risque de déchets dans les espaces verts augmente. Les voitures qui arrivent en masse dégradent la qualité de l’air. De plus, les routes ne sont régulièrement pas adaptées à un nombre élevé de voitures.

A lire aussi : 5 destinations de rêve qui semblent inaccessibles

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

ActualitéPop & GeekSéries Tv

Avant She-Hulk, il y avait ... L'incroyable Hulk (1977-1982)

ActualitéInternational

Sur quels types d'affaires le FBI peut-il enquêter ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux