À la uneActualitéFootRugbySport

Euro 2016, rugby, rallye : un week-end de sports

Fin de semaine très internationale qu’est celle du 15 et 16 novembre, entre les qualifications pour l’Euro 2016 de football, la tournée d’automne de rugby et autres rendez-vous un peu partout sur la planète sports. Un récapitulatif passionné et exhaustif au possible !

Euro 2016 : les gros se requinquent, les petits font leur révolution. Cela n’a échappé à aucun aficionado du football européen : les grosses écuries du Vieux continent ont démarré ces qualifications pour l’Euro 2016 dans leurs petits souliers. Entre une Espagne tâtonnante dans son groupe C, une Allemagne hésitante dans son groupe D et un Portugal en voie de rédemption, ces éliminatoires s’avèrent très ouverts. Ce week-end a montré que les grosses pointures ont repris du poil de la bête. L’Allemagne a facilement dominé les débutants de Gibraltar (4-0), et reprennent la deuxième place qualificative, toutefois loin derrière une Pologne intouchable (4 victoires en 4 matches). Le Portugal, qui a difficilement battu l’Arménie (1-0), se replace timidement deuxième dans le groupe I. Les Pays-Bas, défaits deux fois en trois matches, ont atomisé la Lettonie (6-0) et repartent de l’avant dans le groupe A. Ce week-end aussi, les « petits » d’Europe se sont fortement illustrés. À noter par exemple cette invraisemblable victoire des îles Féroé face à la Grèce (0-1) ; qui a entraîné le licenciement immédiat de l’entraîneur grec Claudio Ranieri. Saint-Marin a quant à lui pris son premier point depuis fort longtemps, avec un nul contre l’Estonie (0-0). Enfin, le petit Liechtenstein est allé courageusement gagner en Moldavie (0-1) ; le petit État n’est qu’à deux points d’une deuxième place synonyme de qualification directe !

lettonie pays bas

Robin Van Persie et les Pays-Bas se donnent de l’air en atomisant la Lettonie (6-0) | AFP

Tournée d’automne : les Bleus sur l’offensive, l’hémisphère sud en force. Après une piteuse année 2014, le XV de France s’est définitivement remis sur la bonne route à l’occasion de la tournée d’automne. Les hommes de Philippe Saint-André ont confirmé leur victoire contre les Fidji (40-15) en venant à bout de l’Australie (29-26), au terme d’une rencontre d’une qualité rarement vue dans le camp français. La confiance semble revenue dans le XV de France, surmotivé pour la passe de trois contre l’Argentine, samedi au Stade de France. Dans les autres rencontres au programme de cette tournée, les équipes de l’hémisphère Sud se sont plutôt bien débrouillées. En témoignent les victoires des Samoa sur le Canada (23-13), de l’Argentine sur la valeureuse Italie (18-20) ou encore de l’Afrique du Sud, qui a dû batailler pour venir à bout de l’Angleterre (28-31). Seul le Pays de Galles est parvenu à dominer des « sudistes », en l’occurrence les Fidji (17-13).

Kyle Eastmond et les Anglais défaits pour la deuxième fois de peu

Kyle Eastmond et les Anglais défaits pour la deuxième fois de peu

Rallye WRC : rien n’arrête Ogier ! Déjà assuré d’un deuxième titre mondial, Sébastien Ogier a remporté le rallye de Grande-Bretagne, dernière étape de la saison 2014. Le Français n’a pas eu à montrer le plus pointu de son talent, à cause de nombreuses défaillances de la part de ses adversaires directs à la victoire. Il devance le Finlandais Mikko Hirvonen et le Norvégien Mads Ostberg. Ogier termine la saison avec 267 points, légèrement moins que la saison passée (290).

La saison se termine de la meilleure des façons pour Sébastien Ogier en Grande-Bretagne | EPA

La saison se termine de la meilleure des façons pour Sébastien Ogier en Grande-Bretagne | EPA

Handball : sale semaine pour les clubs français en Ligue des Champions. Ce week-end était le théâtre de la cinquième journée de Ligue des champions, avec trois clubs français en phase de poules. Le Paris Saint-Germain s’est logiquement incliné devant les multi-champions européens de Kiel (25-27). Aucune raison de s’affoler toutefois pour les Parisiens, toujours en tête de leur groupe, mais rejoints par les Allemands. En revanche, situation plus délicate pour Dunkerque ; les champions de France en titre, défaits par les Hongrois de Szeged (23-21), sont actuellement cinquièmes et non-qualifiés pour les 8e de Finale. Montpellier, de son côté, a arraché le nul contre les Russes de Tchekhov (32-32), et reste à une fragile quatrième place dans son groupe C.

Nagy et les Dunkerquois pas encore au niveau européen | EPA

Nagy et les Dunkerquois pas encore au niveau européen | EPA

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux