FootSport

Europa League : 6ème journée

Du suspens, des larmes, de la colère, de l’euphorie, on a encore droit à toutes les émotions pour ce final des phases de groupes de l’Europa League 2015-16. Petit condensé de la soirée.

Groupe A

Fenerbahçe 1 – 1 Celtic Glasgow (Markovic 39e ; Commons 75e)
Ajax Amsterdam 1 – 1 Molde (van de Beek 15e ; Singh 29e)

Le Fener n’avait besoin que d’un nul pour la qualification et Markovic s’est chargé de donner les 3 points aux turcs. Mais comme ils n’avaient besoin que d’un point, ils ont laissé les écossais marquer 15 minutes avant le terme et la défense turque a pu tenir le reste du temps.

Dans l’autre match, Molde étant déjà qualifié, (oui Molde !) a aussi fait un nul à Amsterdam qui avait besoin d’une victoire et d’une défaite des turc, (rien que ça). Du coup le classement reste inchangé avec Molde et le Fener qui passent.

Groupe B

Girondins de Bordeaux 2 – 2 Rubin Kazan (Kanunnikov 31e ; Laborde 58e, Rolan 63e, Ustinov 75e)
FC Sion 0 – 0 Liverpool

Dans ce groupe aussi, que des matchs nuls. Bordeaux a réussi à prendre un point avec une équipe bis et un rouge encaissé par les bordelais. De plus, les russes menaient 2-0, belle révolte des girondins (de bonne augure en ligue 1 ?). De l’autre côté de la frontière, les suisses ont tenu la baraque face aux Reds qui ont longtemps tenu la balle sans succès. Ces deux équipes passent au tour supérieur.

Groupe C

FC Qäbälä 0 – 3 FC Krasnodar (Sigurdsson 26e, Pereyra 41e, Wanderson 75e)
Borussia Dortmund 0 – 1 PAOK Salonique (Mak 33e)

Krasnodar devait faire un meilleur résultat que Dortmund pour être leader du groupe, chose simple vu que le BVB a perdu à domicile face au PAOK (Ramos est décidément maudit). De l’autre côté, Krasnodar n’a pas fait de détail face à une équipe déjà éliminée avec un 3-0 pur et simple.

Groupe D

Midtjylland 1 -1 FC Bruges (Sisto 28e ; Vossen 68e) 
Naples 5- 2 Legia Varsovie (Chalobah 32e ; Insigne 39e, Callejon 57e ; Vranjes 62e, Mertens 65e, 91e ; Prijovic 92e)

Bruges devait bénéficier d’un énorme coup de pouce du destin pour passer, et cela n’a pas été le cas : le match nul contre les danois les a fait sortir d’un éventuel rêve. En Italie, les napolitains avaient faim, et cela s’est vu avec ce qui n’est que le CARTON de la soirée .Avec 7 buts inscrits, Naples est la seule équipe à avoir fait un parcours parfait (6 matchs, 6 victoires, 22 buts marqués, seulement 3 encaissés). Les voilà, les favoris de la compétition!

Groupe E

Rapid Vienne 2 – 1 Dinamo Minsk (Pavelic 36e, Jelic 59e, El-Monir 65e)
Viktoria Plzen 3- 3 Villareal (Kolář 8e, Kovarik 65e, Horava 90e, Bakambu 40e, Dos Santos 62e, Soriano 94e)

Dans, ce groupe, tout était fait avant cette journée. Vienne n’a fait que confirmer sa place de leader en battant à domicile le Dinamo Minsk. Dans l’autre match du groupe, on a eu ce qu’on appelle dans le jargon du football, un retournement de situation. Les espagnols étaient menés 3-2 à la 90ème avant d’arracher le nul lors de la dernière action du match qui a été riche en buts. Dommage pour le Viktoria ; avec autant d’envie pendant la compétition, ils auraient pu prétendre à autre chose qu’une 3ème place. A voir, le but de Dos Santos qui est juste fantastique !

Groupe F

Slovan Liberec 2 – 4 Olympique de Marseille (Batshuayi 14e ; Nkoudou 43e, Barrada 48e ; Bakos 75e, Sural 76e, Ocampos 94e) 
Groningen 0-0 Braga

Braga a contrôlé son match, assuré d’être qualifié et d’être tête de série. Ils ont fait un simple nul en Hollande, histoire de passer du bon temps alors que pendant ce temps-là, les marseillais se qualifiaient difficilement. Difficilement car certes, ils ont gagné 4-2, certes ils ont mené 3-0 à 15 minutes de la fin du match, mais ils se sont fait (presque) rattraper en 2 minutes avant qu’Ocampos marque enfin en contre.

Conclusion : Un match se finit à la 90ème minute, avant le coup de sifflet final, tout est possible.

Groupe G :

Saint-Etienne 1-1 Lazio Rome (Eysseric (76e) pour l’ASSE / Matri (52e) pour la Lazio)

Dnipro Dnipropetrovsk 3-0 Rosenborg (Matheus (35e, 60e), Shakhov (79e) pour Dnipro)

Match de Gala au stade Geoffroy Guichard, l’ASSE a fait honneur au standing de la rencontre avec un nul obtenu grâce à Eysseric, bien aidé par le gardien romain pas inspiré sur la frappe du stéphanois. Dans l’autre rencontre, le finaliste de la précédente édition a fait le travail (un peu tard) en gagnant 3-0 face à Rosenborg. Le Dnipro est trop loin au classement et sort piteusement dans cette compétition avec un groupe qui semblait à sa portée, tant mieux pour les Verts.

Groupe H :

Skënderbeu Korçë 0-3 Lokomotiv Moscou (Tarasov (18e), Niasse (89e) Samedov (90e) pour le Lokomotiv)

Sporting Portugal 3-1 Besiktas (Slimani (67e), Ruiz (73e, 77e) pour le Sporting / Gomez (58e) pour le Besiktas)

Dans ce “32ème de finale” entre le Sporting et le Besiktas, les portugais sont sortis vainqueurs du pugilat par K.O. alors que le Besiktas avait ouvert la marque avec l’homme en forme qui a retrouvé sa sélection, j’ai nommé Mario Gomez. Mais cela n’a pas suffi puisque les portugais avec Slimani et Ruiz ont redonné l’avantage et qualifié les portugais qui retrouvent Moscou pour la suite de l’aventure.

Groupe I :

Lech Poznan 0-1 FC Bâle (Boëtius (50e) pour Bâle)

Fiorentina 1-0 Belenenses (Babacar (68e) pour la Fiorentina)

Les suisses et les italiens déjà qualifiés, n’ont fait que terminer le travail chacun de leur côté. La hiérarchie est parfaitement respectée dans ce groupe. Bâle et Florence seront en Europa ce printemps.

Groupe J :

Tottenham 4-1 Monaco (Lamela (2e, 15e, 37e), Carroll (77e) pour Tottenham / El Shaarawy (61e) pour Monaco)

Anderlecht 2-1 Qarabag (Najar (28e), Okaka (31e) pour Anderlecht / Quintana (26e) pour Qarabag)

Monaco devait gagner, Monaco a perdu et lamentablement. Qu’elle est loin l’équipe de l’année dernière. Lamela a fait subir un martyr à la défense monégasque, une souffrance perpétuelle pour la charnière centrale qui n’a rien pu faire. 4 buts encaissés et un départ anticipé pour les joueurs du Rocher. Les belges eux, montrent qu’ils sont en forme avec une victoire simple face au Qarabag et montent avec les anglais en 16èmes.

Groupe K :

Asteras Tripolis 0-4 Schalke 04 Di Santo (29e), Choupo Moting (37e, 78e), Meyer (86e) pour Schalke 04)

APOEL Nicosie 1-3 Sparta Prague Cavenaghi (7e) pour Nicosie / Julis (63e), Lafata (77e, 87e) pour Prague)

Schalke et Prague étaient déjà qualifiés et ont terminé le travail chacun de leur côté avec leurs hommes forts (Choupo Moting pour 04 et Lafata pour Prague).

Groupe L :

Athletic Bilbao 2-2 AZ Alkmaar (Sola (43e), San José (47e) pour Bilbao / Van Overeem (26e), Janssen (88e) pour Alkmaar)

Partizan Belgrade 1-3 Augsbourg (Oumarou (11e) pour le Partizan / Hong (45+2e), Verhaegh (51e), Bobadilla (88e) pour Augsbourg)

Bilbao était déjà qualifié et l’AZ déjà éliminée, mais rien ne va pour les Hollandais qui auront pour consolation d’avoir arraché le nul face à Bilbao à deux minutes du terme.
Mais la vraie rencontre de cette soirée,fut celle-ci: Partizan-Augsbourg. Les allemands se rendaient en Serbie dans un match qui avait tout du match piège, stade rempli, ambiance monstrueuse et 3 buts à marquer pour se qualifier et ainsi défier le goal-average. Mais l’équipe qui se bat pour le maintien en Allemagne va encaisser un but rapidement grâce à un rush en contre d’Oumarou, mais cela ne supprimera pas les espoirs des visiteurs qui vont se battre jusqu’au bout avec 2 buts marqués au retour des vestiaires. Les Serbes, sentant la menace arriver, paniquent et Zivkovic prend un rouge stupide sur une main volontaire au milieu de terrain. Les allemands continueront de pousser et c’est le moment que choisira Raul Bobadilla, l’argentin qui joue pour le Paraguay et actuellement co-meilleur buteur de la C3 avec Aduriz pour place sa tête rageuse et ainsi arracher une qualification bien méritée pour les allemands.

Les qualifiés :

Têtes de séries : Porto, Olympiakos, Manchester United, Leverkusen, Molde, Liverpool, Krasnodar, Naples, Rapid Vienne, Braga, Lazio Rome, Bâle, Atletic Bilbao, Lokomotiv Moscou, Tottenham, Schalke 04

Deuxième groupes : Séville, Valence, Galatasaray, Shakhtar Donetsk, Fenerbahçe, Sion, Dortmund, Midtjylland, Villareal, OM, Saint-Etienne, Sporting Portugal, Fiorentina, Anderlecht, Sparta Prague, Augsbourg.

Tirage au sort : Lundi 14 Décembre à 12h

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
Sport

Preview de l'UFC 259 : le show de l'année ?

Sport

[INTERVIEW] Cody Rhodes, le prince du catch américain

Sport

Quel est l’intérêt du café pour un sportif ?

À la uneActualitéEconomieFootFranceSport

Avec l'OL Vallée, l'empire de Jean-Michel Aulas ne cesse de grandir

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux