À la uneActualitéInternational

EXPO UNIVERSELLE : des étudiants proposent de faire de la notion d’hospitalité le thème fédérateur

Une équipe d’étudiants de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne s’est emparée de la candidature française à l’Exposition universelle de 2025 pour faire des propositions audacieuses. Ce quatuor de choc nous présente la dynamique collaborative de leur démarche.

1/ Pouvez-vous nous présenter les grandes lignes de votre initiative ?

Etudiants à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, nous participons depuis octobre dernier au projet de candidature de la France à l’organisation de l’Exposition universelle en 2025 à l’initiative de l’association EXPOFRANCE 2025.
Notre projet Ensemble réinventons l’hospitalité propose de faire de la notion d’hospitalité le thème fédérateur de cet évènement international. En effet, on assiste à une dématérialisation progressive des relations par le numérique, à une augmentation des mobilités et à l’émergence d’une économie participative. L’hospitalité prend alors tout sons sens puisqu’elle inclue les notions de partage et de « savoir recevoir ». C’est un thème humaniste permettant de mettre en lumière l’identité culturelle propre à chaque communauté autour de la question du « vivre-ensemble ».
Nous avons décliné le thème de l’hospitalité sous toutes ses formes. Par ce biais, nous souhaitions améliorer le mode d’organisation traditionnel des Expositions universelles afin que les habitants et les visiteurs soient acteurs de l’évènement.

2/ Quels ont été les freins et les accélérateurs à son lancement ?

Le tourisme est un secteur très transversal et nous avons eu la chance de bénéficier d’une palette très large de compétences, de part les différents parcours universitaires et professionnels des étudiants en tourisme et en arts plastique de notre université. Cette complémentarité des disciplines a fait notre force en apportant dynamisme, créativité et innovation à notre travail.
La notion d’hospitalité que nous avons développée dans notre projet, a été retenue par EXPOFRANCE 2025, comme valeur déterminante de la candidature de la France à l’organisation de cet événement international. C’est une grande victoire pour nous d’avoir su convaincre de l’importance de cette valeur humaine dans l’organisation d’un tel évènement et de valoriser ainsi l’enseignement universitaire que nous avons reçu. Nous continuons donc activement à participer aux réflexions menées sur la notion d’hospitalité auprès des acteurs concernés par ce projet de candidature: ExpoFrance 2025, ses partenaires et la mission d’information parlementaire crée à ce sujet qui rendra son rapport à l’automne prochain.
D’autre part, « retrouver le sens de l’hospitalité » est une des cinq priorités énoncées par Laurent Fabius lors des Assises du Tourisme de ce mercredi 19 juin, nous avons donc du pain sur la planche !

3/Aujourd’hui, quels soutiens avez-vous besoin pour concrétiser votre projet ?

L’hospitalité est une question de rapports humains, de don, de partage mais surtout d’envie de découvrir l’autre et de se découvrir soi-même à travers l’autre. Nous avons tous quelque chose à partager, à offrir ou à transmettre. Notre projet repose d’ailleurs sur un ensemble d’initiatives individuelles et collectives qui misent bout à bout contribueront d’ici 10 ans, à construire un monde plus humains et à réapprendre à « vivre-ensemble » durablement. Ce projet est réaliste et réalisable, nous avons donc besoin du soutien et de l’implication de tous les français pour qu’en 2025 l’Exposition universelle ait lieu en France!

Pour plus d’information, n’héritez pas à consulter le site internet, www.expofrance.fr

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéPolitique

5 éléments pour comprendre ... la crise des sous-marins

À la uneSéries Tv

Lancement du tournage de La Flamme saison 2

À la uneCinéma

Halloween Kills : une dernière bande annonce efficace

À la uneActualitéCinémaInsolite

Un Français regarde Kaamelott 203 fois et bat le record du monde de visionnage d'un film

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux