À la uneActualitéHigh TechInternational

Facebook et Instagram vont-ils vraiment disparaître en Europe ?

Facebook Instagram disparition suppression Europe mark zuckerberg

Après une chute en bourse due à une baisse considérable de son nombre d’utilisateurs, la maison mère de Facebook s’inquiète sur son avenir en Europe.

Coup de poker ou véritable « menace » ? C’est la question que tout le monde se pose depuis quelques jours. En effet, au sein de son rapport annuel destiné à l’autorité des marchés financiers aux Etats-Unis, le groupe Meta dirigé par le milliardaire Mark Zuckerberg fait planer le doute au sujet d’un potentiel retrait de ses services (Facebook, Instagram, Messenger, WhatsApp) en Europe.

Le problème, qui pose soucis dans ce cas, concerne le traitement des données personnelles des utilisateurs. Ayant eu pour habitude de transférer ces dernières d’Europe pour les stocker sur des serveurs aux États-Unis pendant de longues années, le patron de Facebook a évoqué une « probable » désactivation de ses services et produits en raison de la nouvelle législation européenne. « Le partage de données entre pays ou régions du monde est crucial pour offrir nos services et de la publicité ciblée« , a ainsi déclaré le PDG dans son rapport. Une différence de réglementation entre les deux continents, en résumé.

Des représentants de Meta mettent fin aux rumeurs

Si de nombreux internautes n’arrivaient pas à s’imaginer sans leurs réseaux sociaux préférés, le groupe Meta a rapidement tenu à clarifier les choses. Ainsi, dans un communiqué officiel, un porte-parole de Facebook a rassuré en déclarant que l’entreprise « n’a ni volonté ni projet de se retirer d’Europe« .

Dans ce sens également, 20 Minutes a contacté Meta France pour en savoir plus. La réponse a été similaire : « Nous n’avons absolument aucun désir et aucun projet de nous retirer de l’Europe, mais la simple réalité est que Meta, et de nombreuses autres entreprises, organisations et services, comptent sur les transferts de données entre l’Union européenne et les États-Unis pour exploiter des services mondiaux « . Des discussions sont actuellement en cours entre les États-Unis et l’Europe dans l’objectif de trouver un nouvel accord à ce propos.

À lire aussi : Chute en bourse, baisse du nombre d’utilisateurs… Un vrai coup dur pour Facebook ?

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneFrance

Salon de l'Agriculture : pourquoi la situation a été tendue pour cette première journée ?

ActualitéSociété

3 successions de stars qui se terminent mal

À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

ActualitéFranceMédias

Qui est Keiona, la drag queen candidate de Danse avec les stars ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux