À la uneActualitéFootSport

Facile pour le Barça

En supériorité numérique pendant quarante minutes, le FC Barcelone s’est imposé sans encombres à Manchester City hier (0-2) en huitièmes de finale aller de Ligue des Champions. Camouflet pour Manuel Pellegrini, qui a véritablement renié sa philosophie de jeu hier soir.

La première curiosité du match concernait la composition d’équipe de Manchester City : Manuel Pellegrini alignait une formation en 4-4-1-1, avec Aleksandar Kolarov au poste de… milieu gauche, avec Gaël Clichy dans son dos. Ce qui n’empêchera pas les Skyblues de se créer de grosses occasions en première mi-temps (19ème, 24ème). Ce qui n’empêchera pas Xavi d’inquiéter Joe Hart à son tour (32ème).

Demichelis craque

Les Mancuniens tiennent donc la dragée haute aux Barcelonais. Jusqu’à la 52ème minute, et ce moment (mal) choisi par un Martin Demichelis en position de dernier défenseur, pour faucher son compatriote Lionel Messi. En dehors de la surface certes, mais la Pulga tombe dans les 16 mètres : faute prolongée à l’intérieur de la surface, penalty. L’Argentin s’élance pour transformer le coup de pied de réparation et ainsi ouvrir le score (0-1,54ème). Son septième de la saison en Ligue des Champions.

Une victoire tranquille

Il n’en fallait pas plus pour que le rouleau-compresseur barcelonais se mette en route. Après une frappe de Xavi de peu au-dessus du cadre (67ème), Daniel Alves se chargera de mettre le coup de grâce aux coéquipiers de Vincent Kompany, en trompant Hart de près après un joli une-deux avec Neymar (0-2, 90ème). Défaite logique pour un Manchester City trop peu incisif dans le dernier geste. Le FC Barcelone, est quant à lui, en ballotage plus que favorable avant le match retour au Camp Nou, le 12 mars.

Bruno AHOYO

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéFrance

5 personnalités politiques qui ont marqué Marseille

À la uneFaits Divers

“Blessures involontaires” : que risque Pierre Palmade ?

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... Un gentleman à Moscou, conte mélancolique dans la Russie bolchevique

ActualitéSportTennis

Qui sont les champions de tennis les plus vieux à avoir joué ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux