À la uneActualitéBrèvesFrance

La famille de Théo fait l’objet d’une enquête financière

Famille de Théo

La famille du jeune Théo, victime présumée de violences policières et d’un viol lors d’une interpellation à Aulnay-sous-Bois, fait l’objet d’une enquête judiciaire. L’enquête a été ouverte au mois de juin par le parquet de Bobigny pour “suspicion d’abus de confiance et escroquerie”. Et elle vise une association créée par Michaël Luhaka, le frère de Théo, appelée Aulnay Events.

Entre janvier 2014 et juin 2016, l’association aurait perçu 678.000 euros de subventions d’Etat pour l’embauche en contrats aidés de 30 salariés. Ces derniers devaient être formés pour être animateurs de rue. Mais lors d’un contrôle de l’activité de l’entreprise, les dirigeants d’Aulnay Events n’ont pu prouver la réalité de ces emplois.

Le frère de Théo se défend

Ainsi, huit membres de la famille de Théo auraient détourné plus de 170 000 euros de l’association par virement. Sur ces 170 000 euros, 52 000 ont été retrouvés sur le compte en banque de Théo. Mais son frère s’est défendu dans Le Parisien d’avoir créé des emplois fictifs. Il maintient avoir embauché 30 personnes en CDI, dont des membres de sa famille.

Ce jeudi, d’importantes manifestations lycéennes avaient eu lieu à Paris, pour protester contre les violences policières dont auraient été victime Théo. Plusieurs lycées parisiens avaient même fait l’objet d’un blocus.

 

Related posts
FranceSociété

Climatiseur mobile : lequel acheter ?

À la uneCulture

Vision artistique #4 – Rencontre avec Amandine, réalisatrice aux messages poignants

À la uneFranceInsoliteSociété

La question du jour : pourquoi on ne peut pas sourire sur une photo d’identité ? 

À la uneFrancePolitiqueSantéSociété

Billet : Bas le masque !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux