À la uneActualitéFranceInsoliteLe point de vue des jeunesReportagesSoiréesTendances

FETES DE DAX : “J’y étais… Enfin je crois. “

En astrophysique, un trou noir est un objet céleste si compacte qu’il empêche toute forme de matière  de s’en échapper, dans le langage courant c’est surtout signe de trop d’alcool…

Lundi dernier s’est terminé par le défilée final, les célébrations de la ville de Dax. Chaque année, la ville se remplie de 800 000 saisonniers. On fait remonter les festivités à une longue tradition moyen nageuse, un peu paillarde et grivoise, mais bon ça c’est ce qui se dit, vu que personne ne se rappel jamais vraiment des fêtes de Dax.

Allez viens, allez viens, allez viens

Allez viens, allez viens, allez viens

Reportage d’investigation d’un événement annuel dont personnes ne se rappelle vraiment.

Dax , du 15 août au 17 août c’est une beuverie. Voila c’est dit. Comme ça c’est clair pour tout le monde. On n’y va pas pour admirer les défilés de taureaux et jouer avec des vaches, on y va pour boire. Pour oublier probablement le quotidien qui oppresse un peu trop et faire tomber les barrières. Les limites “toussa toussa”, comme dirait un poète du rap français dont je ne me souviens plus (tiens ça non plus) le patronyme.

"Alllo Maman? Oui oui tout va bien." "Oh bah je pense qu'on va rester dormir gentiment ce soir. Bisous à bientôt. "

“Alllo Maman? Oui oui tout va bien… Oh bah je pense qu’on va rester dormir gentiment ce soir. Bisous à bientôt. “

Chaque ville possède un charme unique, quelque chose qui la rend spéciale, du moins c’est ce que j’aime à me dire quand j’ai envie de sonner un peu poétique : celui de Dax, mis à part, peut-être son Carrefour, qui jouit d’une belle superficie, en dépit de son emplacement quelque peu excentré (normal aussi faut pas oublier que c’est le sud, et que là bas la vie est dur pour les arabes du coin) : c’est son alcool pas cher. Mon t-shirt détrempé, qui pue encore l’absolut vodka en est la preuve malheureuse. Mes chaussures, mystérieusement disparues dans la nuit, jamais retrouvée depuis, tout comme ma mémoire, en témoignent aussi.

“J’y étais. On m’a dis que je m’étais beaucoup amusé.”

Il est vrai, il se murmure dans la région, depuis quelques années déjà, que quelqu’un aurait gardé en mémoire la totalité des ferias. Fait exceptionnel pour la préfecture qui s’est penchée sur l’affaire, faisant même appel aux forces de l’ordre pour élucider l’identité du soupçonneux individu. Malgré l’interpellation de plusieurs suspects, l’affaire n’a jamais été élucidée : le coupable court toujours.

“Où suis-je? “

Soufflée dans une expiration pénible, on a pu entendre, chaque matin, la ville se réveiller, sur l’hymne de cette question que tous, nous nous sommes posés en ces lendemain difficile. Les râles de mal de crâne ont dès lors commencer à entamer des chants bien moins joyeux que la veille.

 

J'aurais bien aimé illustrer cet article par mes photos personnelles, mais j'ai cassé mon téléphone.

J’aurais bien aimé illustrer cet article par mes photos personnelles, mais j’ai cassé mon téléphone.

Les rues jonchées de verres en plastique et de choses en tout genre, perdues par la foule (telles que la dignité de participants de la veille par exemple) sont, quant à elles une belle preuve de l’engagement des festivaliers, qui chaque soir n’hésitaient pas à y redescendre.

Les fêtes de Dax : un tremplin économique pour la région?

Non. Enfin peut-être, mais étant donné l’angle avec lequel j’ai décidé de traiter cet article, ce serait déplacé d’aborder une question intellectuelle. Et puis autant rester prudente  étant donné que j’ai probablement déjà perdu toute estime que la direction pouvait avoir pour moi, depuis qu’ils ont parcouru les premières lignes de ce reportage.

AHHHH QU'EST CE QU'ON EST SERRES AU FOND DE CETTE BOÎTEEEE

AHHHH QU’EST CE QU’ON EST SERRES AU FOND DE CETTE BOÎTEEEE

Dax et les femmes : une dimension féministe?

Ah non. Ah çaa non. Pas.Du.tout. De toute manière là non plus je ne peux pas vraiment rédiger quoique ce soit de très concret à ce sujet, puisque je n’y connais rien.

“J’ai été Daxiné”

Expression, de mon invention immédiate, je ne suis pas encore très au courant de ce que ça implique ni représente mais je me suis dis que pour finir mon récit, (qui, en conclusion se résume surtout à un simple gros, gros trou noir..), une note humoristique serait la bienvenue.

 

 

 

Related posts
À la uneActualitéBrèvesNumériqueSociété

Facebook espionnait les utilisateurs IOS à travers la camera

À la uneLa Loi des SériesSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Goldorak, ce qui se cache derrière la VF de la série | La loi des séries #333

À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Joker : des scènes enlevées car trop folles

À la uneActualitéCinémaCulture

Le Mans 66, une grande Histoire vitesse grand V

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux