À la unePolitique

Pourquoi Fillon sera-t-il quand même le candidat de la droite ?

En pleine tempête médiatique, François Fillon est de plus en plus décrié. Les nouvelles accusations s’enchainent jours après jours pour le vainqueur de la primaire de la droite et du centre. Il reste malgré tout en confiance et ne cesse, par n’importe quels moyens, de clamer son innocence.

Fillon et la polémique sur son désistement : quels impacts sur ses soutiens ?

Le camp des Républicains se divise au fur et à mesure que l’affaire Penelope Gate évolue. De nombreuses rumeurs émergent comme quoi le parti politique chercherait à remplacer le candidat élu, si bien que certains, comme Gerard Larcher, se voient obligés de démentir ce qui sort dans les médias.

Alain Juppé, qui, dès le début de l’affaire, avait été pressenti pour remplacer François Fillon, a lui aussi déclaré ne pas vouloir prendre sa place et incarner un plan B. De ce fait, des ténors de la droite peuvent espérer en profiter. Dans le cas où Fillon serait remplacé, des noms de domaines ont été discrètement réservés, comme wauquiez2017.fr ; barouin2017.fr ou bertrand2017.fr. Or ces candidats ont tous déclaré officiellement soutenir pleinement François Fillon…

De possibles plans B déposent leur nom de domaine – Youtube

Comment l’affaire Pénélope Fillon a-t-elle changé la campagne de Fillon ?

Grand favori des sondages pour la prochaine élection présidentielle il y a quelque mois de cela, le candidat élu à la primaire de la droite et du centre dégringole dans ces derniers actuellement. L’affaire Pénélope Fillon a un réel impact néfaste sur la campagne du député de Paris. Il se retrouve actuellement au coude à coude avec Emmanuel Macron et Benoît Hamon. Au point même d’être dépassé par le premier cité dans certains sondages. Il n’est plus le grand favori, et risque de peiner énormément à retrouver ce statut. D’autant plus que dans cette tempête, il lui est impossible de lancer une campagne crédible. Bien qu’il ait essayé, les deux meetings tenus depuis le début de l’affaire n’ont pas eu l’effet escompté par le parti. Les partisans se sont fait plus discrets, et ses détracteurs se sont nettement affirmés.

L'édition du «Canard enchaîné» du 1er février 2017 contient de nombreuses révélations sur l'affaire Penelope Fillon. - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

L’édition du «Canard enchaîné» du 1er février 2017 contient de nombreuses révélations sur l’affaire Penelope Fillon. – CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Pourquoi restera-t-il néanmoins le candidat des Républicains ?

 

François Fillon : «Je serai candidat à cette présidentielle»

 

Il déclarait au journal de TF1, il y a un peu plus d’une semaine et lors de la sortie de l’affaire par Le Canard Enchainé qu’en cas de mise en examen, il se retirerait de la course à la présidentielle. À ce propos, il prônait aussi durant les différents débats de la primaire Républicaine être quelqu’un d’honnête. Il affirmait ne jamais avoir trempé dans des affaires litigieuses, comme ont pu le faire Alain Juppé ou surtout Nicolas Sarkozy. Depuis, les choses ont évolué. Il frise la mise en examen, et déclare dorénavant qu’il sera quoi qu’il arrive le candidat à la présidentielle. Élu par son parti, il possède encore tout de même une base de fervents soutiens. Il ne lui reste plus qu’à espérer un verdict rapide de cette affaire, pour enfin lancer ou non sa campagne.

D’autre part, il n’y a pas de candidat sérieux pour remplacer Fillon. Alain Juppé, son adversaire au second tour de la primaire, a déclaré ne pas vouloir être le plan B de la droite. Quant à Nicolas Sarkozy, ses nombreuses mises en examen en disent long sur sa crédibilité. Qui plus est, les autres candidats ont fait des scores trop faibles au premier tour pour espérer une quelconque ferveur. Ils ne possèdent pas non plus de programme. Enfin, un récent sondage donnait les électeurs de Fillon certains dans 60% des cas de voter pour lui. En revanche, l’électorat de Macron, à titre indicatif, ne serait certain de son vote que dans 40% des cas.

Nouveaux tracts de François Fillon


Nouveaux tracts de François Fillon

 

About author

Valentin, 19 ans, passionné de littérature française. Mais aussi de sport (Formule 1, Foot, Hockey, Tennis...). Étudiant à la Sorbonne en Lettres et Journalisme (L1 LEMA)
Related posts
À la uneArt / ExpoCôte d’AzurCulture

Même confinée, la culture continue de vivre à Nice

À la uneCinéma

10 répliques cultes de "Le dîner de cons"

À la uneCinémaLittérature

France Télévisions : La Peste d’Albert Camus bientôt adapté

À la uneInsoliteInternational

Pourquoi le ciel est devenu violet dans une ville suédoise ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux