À la uneActualitéRugbySport

Finale du Top 14 : deux équipes pour un doublé

Demain soir à 21 heures, au stade de France, le Castres Olympique, tenant du titre, affrontera le Racing Club de Toulon, qui vient de remporter la H-Cup, pour un remake de la saison passée. Les Varois pourraient réaliser un doublé historique, mais gardent en mémoire leur défaite face au club tarnais.

Une semaine après avoir remporté la H-Cup face aux Anglais de Saracens sans trembler, les Toulonnais sont en passe de réaliser un doublé historique : championnat d’Europe et championnat de France. Une victoire 23 à 6, que les joueurs varois ont fêté sagement pour se concentrer sur la lutte, pour soulever le bouclier de Brennus, au stade de France. Pour cela, comme l’an passé, les Toulonnais devront se défaire des Castrais, qui l’avaient emporté en finale face à eux l’an dernier, sur un score de 14-19. Cette fois-ci, les Varois comptent bien ramener le boulier sur la rade, qui n’a plus était en possession des toulonnais depuis 1992.

Ce match sera également la dernière prestation de Sir Jonny Wilkinson. L’ouvreur anglais s’est encore montré étincelant la semaine dernière, en passant notamment un drop, dont il a le secret. Ses coéquipiers auront sans doute à cœur d’offrir un nouveau titre aux palmarès de cette légende vivante du rugby. Avec son effectif de grande qualité, constitué de joueurs de classe internationale, et de remplaçants qui ont prouvé la semaine dernière qu’ils étaient plus que de simples doublures.

Mais en face, le Castre Olympique, tenant du titre, fera tout pour empêcher une nouvelle fois à Toulon de faire ce doublé historique. Arrivé jusqu’en finale deux années de suite dans le championnat le plus relevé du monde n’est pas une mince performance. Durant les phases finales, le CO a rappelé qu’il pouvait faire déjouer l’ensemble des équipes, en s’imposant au terme d’un match marathon, face à Montpellier, et les Castrais ont du attendre les prolongations pour se détacher. Auparavant, ils avaient laissé sur le carreau les Clermontois en quart de finale. Après avoir fini sixième de la saison régulière, les Castrais sont donc plus des outsiders, mais de vrais candidats pour rafler le titre. Les Toulonnais et leur président, Mourad Boudjellale, gardent d’ailleurs toujours en travers de la gorge, leur défaite de l’an passé.

Les Castrais ont bénéficié d’une semaine de plus pour se préparer à ce grand rendez-vous. Avec la finale de H-Cup, les Toulonnais ont disposés de seulement 5 jours de préparation. Et la forme physique des deux équipes pourrait être l’une des clés de ce match. Mais les joueurs toulonnais l’assurent : ils sont plus en forme physiquement qu’en fin de saison dernière.

Le CO compte notamment dans ses rangs le sud-africain Rory Kockott. Le club du lot peut également compter sur d’autres forces vives, comme les Français, Rémi Talès (capitaine), Antonie Claassen, et le jeune Brice Dulin.

Cette finale promet donc une nouvelle fois un duel au sommet, entre deux formations qui donneront tout et ne lâcheront rien, pour s’offrir le tant convoité bouclier de Brennus.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

5 séries à découvrir ou redécouvrir sur Salto durant le couvre-feu

À la uneCinémaCultureSéries Tv

"Kaamelott" le film d'Alexandre Astier de nouveau repoussé

À la uneBrèvesSéries Tv

Netflix annule la série Away après 1 saison

À la uneArtArt / ExpoCultureExpositionsSorties

Immersion au coeur des peuples indigènes à l'Atelier des Lumières

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux