À la uneActualitéFootSport

Football – Mondial 2018 : la Russie aurait envisagé un plan de dopage selon Der Spiegel

Selon les révélations de l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, la Russie aurait envisagé un plan de dopage en vue de la Coupe du Monde de football 2018. Le directeur du laboratoire anti-dopage de Moscou, Grigory Rodchenkov, aurait été chargé de la mise en place de ce projet.

D’après le magazine Der Spiegel dans l’édition à paraître ce samedi, le gouvernement russe aurait chargé Grigory Rodchenkov de mettre en place un plan de dopage en prévision du Mondial 2018 en Russie. Directeur du laboratoire anti-dopage de Moscou jusqu’en 2015, ce dernier était au coeur de l’affaire de dopage des athlètes russes à l’occasion des JO de Sotchi en 2014. Selon Der Spiegel, un système de dopage similaire à celui mis en place lors des Jeux d’hiver aurait été envisagé pour le football.

Le réalisateur de documentaires américain Bryan Fogel, avec qui Rodchenkov s’était enfui vers les Etats-Unis en 2015, témoigne. «Grigory était déjà en pleins préparatifs lorsque tout a été découvert. Il avait la charge de préparer le programme pour le Mondial 2018 de football.»

Le gouvernement russe se défend

Le ministre russe Vitali Moutko, chef du comité d’organisation de la compétition, se défend de la responsabilité du gouvernement russe auprès du magazine allemand.“L’Etat n’a aucun moyen de contrôler le travail d’un directeur de laboratoire […] Il était mondialement reconnu et engagé comme expert pour les Jeux Olympiques, nous avons évidemment pensé que tout était normal.”

Marius Bocquet

About author

Étudiant en journalisme à l'Académie ESJ Lille et en Science Politique à l'Université de Lille
Related posts
Sport

L’Olympique de Marseille déjà éliminé de la Ligue des Champions ?

ActualitéFrance

Le professeur Eric Caumes souhaite le retour du confinement

À la uneCultureSéries Tv

Pas de troisième saison pour "Mindhunter" de David Fincher

À la uneMédias

Halloween Quiz, le nouveau jeu «hanté» animé par Maxime Guény sur VL

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux