À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 : Paris tranquille face à Saint-Étienne en ouverture de la 4ème journée

Pas de but de Neymar, un Javier Pastore brouillon, le PSG n’a pas aussi été flamboyant que la semaine passée face à Toulouse. Mais cela suffit pour remporter assez aisément son quatrième match en autant de journées face à Saint-Étienne 3-0.

Qu’on se le dise il n’y a pas qu’aux spécialistes et observateurs de la Ligue 1 que le Paris Saint-Germain fait peur. Les équipes adverses ont peur elles aussi. Tellement peur que les joueurs de l’AS Saint-Étienne semblaient avoir les jambes tremblantes au coup d’envoi ce vendredi soir au Parc des Princes. Surement plus en raison de Neymar et au carton 6-2 contre Toulouse que par le souvenir du 5-0 infligé l’an dernier par les Parisiens aux Stéphanois. Au passage, seuls quatre joueurs du onze de la déroute de la saison dernière étaient présents ce vendredi soir (Ruffier, Perrin, Théophile-Catherine et Hamouma).

Les dix premières minutes ont ainsi été quasi chaotiques pour les Verts qui enchainaient les passes ratées en touche et les pertes de ballons stupides. C’est paradoxalement lorsqu’ils semblaient relever un petit peu la tête qu’ils ont concédé un penalty évitable, transformé par Cavani (20ème).

Verratti dépendance

Mais si ce PSG fait peur, il n’a pas été aussi flamboyant que la semaine passée contre Toulouse. L’entraineur parisien Unai Emery a même demandé à ses  arrières latéraux de rester en retrait après un face à face remporté par Alphonse Aréola sur Jonathan Bamba à la demi-heure de jeu. Par conséquent, cette décision tactique a eu pour effet de fermer quelque peu le jeu.

Au final, le PSG a vécu un match plutôt tranquille, agrémenté de quelques gestes techniques de Neymar, qui a pourtant perdu énormément de ballon. Si les autres joueurs parisiens n’ont pas semblé inspirés, c’est peut-être en raison de l’absence de Marco Verratti. Le leader du milieu de terrain a été suspendu trois matchs à la suite de ses protestations et de son exclusion contre Toulouse. Remplacé par un Pastore brouillon et imprécis, il aura clairement manqué dans le jeu. 

Aréola homme du match

Reste que si Paris n’a pas été aussi impressionnant que contre Toulouse, ils n’ont pas eu besoin de forcer pour l’emporter au final 3-0. Le deuxième but a été inscrit par Thiago Motta après un coup-franc et une remise de la poitrine de Marquinhos (50ème). Le capitaine du soir remplaçait Thiago Silva qui était sur le banc.

À noter plusieurs ratés incroyables de Di Maria ou encore Cavani. Mais ce dernier aura malgré tout marqué le troisième but sur son geste favori, une “Madjer”, après un centre de Thomas Meunier (89ème). Mais la bonne nouvelle côté parisien, c’est surtout la bonne performance d’Alphonse Aréola dans les cages. Ses deux arrêts décisifs face à Bamba (25ème, 73ème) auront amusé les internautes, plus habitués aux boulettes du Français.

 

En attendant Kylian Mbappé ?

Désormais, les Parisiens sont la seule équipe à avoir remporté tous ses matchs, en attendant Monaco – Marseille dimanche soir. Mais ce que les supporters parisiens attendent le plus venant de Monaco, ce n’est pas un mauvais résultat face à l’OM. Mais bien Kylian Mbappé, qui devrait venir les rejoindre, selon plusieurs sources, à la fin du week-end. Affaire à suivre…

Anthony Audureau

About author

@Antho_ADR
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

L'ancien président Valéry Giscard d’Estaing est décédé à 94 ans

À la uneSéries Tv

Lupin : Netflix dévoile la première bande annonce de la série

À la uneInternationalSanté

Le Royaume-Uni approuve le vaccin de Pfizer/BioNTech

À la uneActualitéEnvironnementInternational

De la viande artificielle dans nos assiettes ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux