À la uneActualitéCulturePop & Geek

Le géant IGN rachète Humble Bundle

IGN rachète Humble Bundle

Le géant de l’information vidéoludique IGN a fait l’acquisition de Humble Bundle, plateforme de vente de jeux vidéo à but caritatif.

Fondée en 2010 par Jeff Rosen (Wolfire Games), Humble Bundle met en vente des paquets de jeux vidéo sans DRM (gestions numériques de restriction, ndlr) sur des périodes limitées et à prix défiant bien souvent la concurrence. En effet, l’acheteur fixe lui-même la valeur de la transaction, et peut décider de qui il rémunère selon un système de parts revenant respectivement au studio de développement du jeu acheté, à des organisations caritatives ou au financement de Humble Bundle.

Un modèle qui fait recette : depuis sa création en 2010, Humble Bundle a réussi à lever plus de 100 millions de dollars pour des œuvres de charité.

Forte de sa croissance fulgurante, la plateforme n’a pas hésité à étendre ses activités avec l’initiative Humble Monthly : moyennant un abonnement fixe dont 5% est reversé aux oeuvres, le joueur reçoit tous les mois des jeux inconnus à l’avance. Ces jeux étant sans DRM, il peut les conserver même après expiration ou résiliation de l’abonnement.

Humble Bundle est récemment allé plus loin avec son initiative Humble Originals. À la manière de Netflix, le site finance certains projets (s’en arrogeant ainsi l’exclusivité) et les distribue sur un portail actualisé périodiquement. Cet été la plateforme a franchi un nouveau cap avec Humble Trove, portail réservé aux abonnés regroupant des jeux à la demande disponibles toute l’année – et toujours sans DRM.

Le baluchon va-t-il craquer ?

À l’heure qu’il est, on ne connaît pas encore les détails ni le montant de la transaction. Un communiqué de presse assure néanmoins que Humble Bundle ne devrait pas subir d’interférence de la part de son acquéreur. L’opération menée par IGN ne devrait se traduire par aucun nouveau partenariat commercial ni changement d’équipes à court terme.

Répondant aux questions de Gamasutra, le vice-président d’IGN Jeff Galbraith confie que la transaction aurait germé dans l’esprit des exécutifs d’IGN il y a environ un an. Pour le reste, il maintient qu’IGN ne devrait pas toucher au modèle économique du site :

“Si la machine fonctionne, pas besoin d’y toucher. (…) L’idée est de leur apporter les moyens dont ils ont besoin pour poursuivre leurs activités.”

John Graham, cofondateur de Humble Bundle, tient lui aussi à temporiser :

“À court terme, nous voulons nous en tenir aux fondamentaux. Nous n’avons aucune intention d’interrompre ce que nous accomplissons déjà. La vision que nous partageons et le recoupement de nos cercles d’utilisateurs peuvent donner lieu à de nombreuses opportunités.”

Comme quoi on est toujours humble quand on a quelque chose à gagner.

About author

Animateur de HyperLink et Rédacteur-en-chef Pop Culture, spécialiste en univers virtuels et jukebox itinérant.
Related posts
À la uneActualitéFranceInternational

Italie : Un missile français saisi chez des militants d’extrême droite

ActualitéArtCultureInternationalMusiquesociétéSociété

Le zoulou blanc qui combattait l’apartheid en chantant est mort.

À la uneSéries Tv

Dorothée : Nicolas et Marjolaine fêtent leur 30 ans

À la uneActualité

Elisabeth Borne remplace François de Rugy, une nouvelle abérration écologique?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux