À la uneActualitéArtCultureExpositionsSorties

Au Grand Palais, la photographie mise en lumière…

Paris Photo a ses vingt ans ! La plus grande foire internationale dédiée au medium photographique s’installe sous le nef du Grand Palais de jeudi jusqu’à dimanche soir. L’occasion pour amateurs et professionnels d’échanger sur leur passion. 

Réunissant collectionneurs, artistes et amateurs de clichés, la foire marchande Paris Photo vise à mettre la photographie en lumière et à permettre au grand public de s’informer sur cet art. Rendez-vous incontournable depuis plus de dix ans, Paris-Photo connaît chaque année un franc succès. 60 000 visiteurs viennent chaque année découvrir des photographies prises depuis l’invention de cet art, du XIXe siècle à nos jours, de l’époque surréaliste à la période contemporaine.

153 galeries présentes cette année

Pour l’édition 2016, 153 galeries exposent des artistes qui souhaitent vendre leurs œuvres. Elles ont été sélectionnées parmi 150 projets envoyés aux organisateurs de l’événement. Pas moins de 33 pays de tous les continents sont représentés. Une aubaine pour les galeristes, qui pourront ensuite nouer d’éventuels partenariats avec des professionnels du secteur.

Car Paris Photo est la plus grande foire marchande au monde. Les artistes comptent beaucoup sur ce rendez-vous pour faire des rencontres et vendre leurs travaux. Le prix minimal d’une oeuvre est de 1000 € et peut atteindre des sommets. Des artistes célèbres comme anonymes sont donc attendus en nombre.

Quatre jours de partage et d’échange

Des entretiens, expositions et séances de dédicace sont prévus durant ce week-end dédié à un art universellement reconnu comme tel. Un Forum expérimental, « La Plateforme », propose des entretiens et discussions avec des spécialistes pour comprendre la photographie, son histoire et ses évolutions. Trois prix seront également décernés pour récompenser les meilleurs livres photographiques de la foire. Enfin, le Centre Pompidou accompagne cet événement. En effet, il retrace dix années de clichés dans une rétrospective intitulée « The Pencil of Culture ». Une manière de valoriser un art en pleine ascension. 

Related posts
À la uneFranceLittératureRugby

La BD "les rugbymen" joue les prolongations pour un 18e tome

À la uneActualitéFrancePolitique

Féminicides : la Loi Pradié soutenue par l'assemblée (Interview)

À la uneActualitéInsolite

Des milliers de poissons pénis échoués en Californie !

CultureMusique

Futuro Pelo : "Je voulais réunir mes deux passions"

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux