ActualitéFranceInternational

Trump Élu Président: Marine Le Pen se Prépare

Et voilà. L’histoire de la civilisation américaine culmine aujourd’hui avec un événement dont il reste encore à évaluer les lourdes conséquences. Donald Trump, le clown orange dont les Simpsons avaient allègrement prévu la venue, est officiellement le 45éme président des Etats Unis. Après une campagne de démagogie inédite dans l’histoire de la démocratie occidentale, le voilà qui va atterrir à la maison blanche, sous la casquette de Commander-in-Chief, avec accès aux codes nucléaires. On croirait à une mauvaise blague.

Et pourtant. Voilà qui sonne une désapprobation on ne peut plus cinglante pour Hillary Clinton, qui en était à son troisième coup d’essai et qui y croyait déjà. Elle qui avait la plupart des médias américains à la botte, des super stars tels que Jay-Z, Beyonce, Lady Gaga, Bruce Springsteen rangés à ses cotés, qui adressaient des indications de vote à leur millions de followers Instagram. Le hashtag #imwithher avait fait le tour du tout Hollywood ces derniers mois.

Hillary Clinton, dont les scandales a répétition auront fini par user une large partie des électeurs. Wikileaks avait révélé des échanges troublants de ses emails effacés – elle indiquait clairement savoir que l’Arabie Saoudite finançait Daesh tout en envoyant des millions de dollars à la Fondation Clinton. Un conflit d’intérêt frappant.

Crédit: Zero Edge

Crédit: Zero Edge

Le fait qu’elle ai été (grassement) rémunérée pour donner des discours aux dîners privés de Goldman Sachs a sans doute achevé de peindre Hillary Clinton comme une pure figure de l’establishment, nageant allègrement dans les hautes sphères du pouvoir et de la finance; cette élite dont sa proximité lui a été fatale.

Cette élite dont la famille de Donald Trump fait partie depuis longtemps, et pourtant dont il s’est dissocié en se positionnant comme l’outsider, l’homme en dehors du système politique, qui allait finalement tout chambouler et mettre de l’ordre dans le pays, de manière à rendre l’Amérique grande à nouveau! Et les américains, hier, y ont cru. Et voilà, Donald Trump est président de la plus grande puissance économique et militaire du monde.

L’outsider

L’outsider, le personnage qui se bat envers et contre tous, celui qui brave les sondages, le bipartisme, la pensée unique, celui qui tape sur les minorités, les étrangers, les immigrés, responsables de tous les maux! Ça vous rappelle quelque chose?

Mais oui. Nous avons un personnage pareil en France. Marine Le Pen, qui doit se réjouir depuis ce matin.


C’est vrai que cela doit donner du baume au cœur, de voir Trump atteindre le sommet, elle qui n’en rêve pas moins.

Impossible n’est pas français?

On nous avait dit que le Brexit n’était pas possible, c’est fait. On nous avait assuré que Trump président, c’était une lubie. C’est fait. Marine Présidente? Irréalisable? En 2002, l’accès d’un Le Pen à l’Elysée a été barré d’un sursaut citoyen. C’était il y a 14 ans et depuis la colère gronde. Droite comme Gauche ont échoué lamentablement à tenir leurs promesses, ont perdu lentement mais surement toute la confiance du peuple qui les ont porté au pouvoir, nos ‘dirigeants’ se sont obstinés à nous infantiliser, à nous mentir les yeux dans les yeux et à exiger que nous nous serrions la ceinture toujours plus, que nous soyons étudiants, précaires, retraités, salariés, fonctionnaires; alors qu’eux se gavent et accumulent les mandats, les indemnités et j’en passe.

Le pouvoir est enivrant. Il fait tourner la tête. Il y a bien longtemps que l’élite constituée d’hommes blancs âgés qui siègent à l’Assemblée depuis plus de 30 ans et qui occupent le Palais de l’Elysée n’écoute plus personne sauf les siens. Si Marie Le Pen est élu en 2017, ce qui aujourd’hui devient tout à fait probable, il ne faudra pas que notre classe politique se lamente et qu’ils viennent pleurer sur tous les plateaux télévisés de Paris.

Les médias ont aussi leur rôle à jouer dans ces élections. Offrir de tels plateaux à des individus que nous savons pertinemment illégitimes relèvent de l’irresponsabilité. Malheureusement, dans la couverture médiatique de la politique française, la course au buzz, aux petites phrases et à l’indécence prime.

2017: Winter is Coming.

 

Lire aussi: Les Simpsons l’avaient prédit… en 2000!

Le cauchemar Trump devient réalité

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneInternationalSanté

Covid 19 : Un italien essaie de se faire vacciner avec un bras en silicone

International

La cryptomonnaie peut-elle s’adapter aux préoccupations environnementales et légales ?

À la uneFranceSanté

Où en est la 5ème vague de Covid, avant un nouveau conseil de défense lundi ?

France

Les endroits les plus Instagrammables de Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux